Prières des Heures

Au milieu de la Nuit

(A l'exemple des trois prières de notre Sauveur à Gethsémani et conformément aux paroles du prophète qui a dit dans la psaume "au milieu de la nuit je me suis levé pour Te rendre grâce pour Ta justice.)

Introduction à chaque heure

TROIS NOCTURNES

LE PREMIER

 

Levez-vous ô fils de la lumière, pour que nous louions le Seigneur des armées afin qu'il accorde le salut à nos âmes. Quand nous sommes debout devant Toi, ôte le sommeil de nos esprits. Réveille-nous Seigneur afin que nous puissions comprendre comment nous devons nous tenir devant Toi quand nous Te prions, comment T'adresser dans les cieux les louanges qui Te sont dues et comment disposer nos coeur pour obtenir la rémission de nos péchés.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

Psaume 134
Allons ! bénissez le Seigneur, tous les serviteurs du Seigneur, officiant dans la maison du Seigneur, dans les parvis de la maison de notre Dieu. Dans les nuits levez vos mains vers le sanctuaire, et bénissez le Seigneur. Que le Seigneur te bénisse de Sion, lui qui fit le ciel et la terre !
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

Que mon cri soit proche de ta face, Seigneur, par ta parole fais-moi comprendre. Que ma prière arrive devant ta face, par ta promesse délivre-moi. Que mes lèvres publient ta louange, car tu m'apprends tes volontés. Que ma langue redise ta promesse, car tous tes commandements sont justice. Que ta main me soit en aide, car j'ai choisi tes préceptes. J'ai désir de ton salut, Seigneur, ta loi fait mes délices. Que vive mon âme à te louer, tes jugements me soient en aide! Je m'égare, brebis perdue viens chercher ton serviteur. Non, je n'ai pas oublié tes commandements.
Gloire au Père, au fils et au Saint-Esprit, maintenant, toujours. Amen. Loire à Toi ô Ami du genre humain et bon. Paix à Ta Mère la Vierge et à tous les saints. Gloire à Toi ô Trinité Sainte, aie pitié de nous.
Lève-Toi, Seigneur, et que tes ennemis soient dispersés, que devant Ta face fuient tous ceux qui haïssent Ton Saint Nom. Et que Ton peuple par la bénédiction devienne des milliers de mille et des millions de millions accomplissant tous Ta Sainte Volonté. Seigneur, ouvre-moi la bouche, qu'elle loue Ton Saint Nom, Amen.
Alléluia

Louange de minuit, je l'offre au Christ mon Roi et mon Dieu en le suppliant de pardonner mes péchés.

Psaume 3

Seigneur, qu'ils sont nombreux mes oppresseurs,
nombreux ceux qui se lèvent contre moi,
nombreux ceux qui disent de mon âme
"Point de salut pour elle en son Dieu !"

Mais toi, Seigneur, bouclier qui m'entoures,
ma gloire! tu me redresses la tête.
 A pleine voix je crie vers le Seigneur,
il me répond de sa montagne sainte.

Et moi, je me couche et m'endors,
je m'éveille : le Seigneur est mon soutien.
Je ne crains pas ces gens par milliers
qui forment un cercle contre moi.

Lève-toi, Seigneur !
Sauve-moi, mon Dieu !
Tu frappes à la joue tous mes adversaires,
les dents des impies, tu les brises.
Du Seigneur, le salut !
Sur ton peuple, ta bénédiction !
 
Alléluia !

Psaume 6

Seigneur, ne me châtie point dans ta colère,
ne me reprends point dans ta fureur.
Pitié pour moi, Seigneur, je suis à bout de force,
guéris-moi, Seigneur, mes os sont bouleversés,
mon âme est toute bouleversée.

Mais toi, Seigneur, jusques à quand ?
Reviens, Seigneur, délivre mon âme,
sauve-moi, en raison de ton amour.
Car, dans la mort, nul souvenir de toi
dans le shéol, qui te louerait ?

Je me suis épuisé en gémissements,
chaque nuit, je baigne ma couche;
de mes larmes j'arrose mon lit,
mon oeil est rongé de pleurs.
Insolence chez tous mes oppresseurs;
loin de moi, tous les malfaisants !

Car le Seigneur entend la voix de mes sanglots ;
Le Seigneur entend ma supplication,
le Seigneur accueillera ma prière.
Tous mes ennemis, confondus, bouleversés,
qu'ils reculent, soudain confondus !

 Alléluia !

 Psaume 13

Jusques à quand, Seigneur, m'oublieras-tu ? Jusqu'à la fin ?
Jusques à quand me vas-tu cacher ta face ?
Jusques à quand mettrai-je en mon âme la révolte,
en mon coeur le chagrin, de jour et de nuit?
Jusques à quand mon adversaire aura-t-il le dessus ?

Regarde, réponds-moi, Seigneur mon Dieu!
Illumine mes yeux, que dans la mort je ne m'endorme.
Que l'adversaire ne dise : "Je l'emporte sur lui",
que mes oppresseurs n'exultent à me voir chanceler !

Pour moi, en ton amour je me confie;
que mon coeur exulte, admis en ton salut,
que je chante au Seigneur pour le bien qu'il m'a fait,
que je joue pour le nom du Seigneur le Très-Haut !

 Psaume 70

O Dieu, vite à mon secours,
Seigneur, à mon aide !
Honte et déshonneur sur ceux-là
qui cherchent mon âme !
Arrière! honnis soient-ils,
ceux que flatte mon malheur;
qu'ils reculent couverts de honte,
ceux qui disent : Ha ! Ha !

Joie en toi et réjouissance
à tous ceux qui te cherchent
qu'ils redisent toujours : "Dieu est grand!"
ceux qui aiment ton salut !

Et moi, pauvre et malheureux !
ô Dieu, viens vite !
Toi, mon secours et mon sauveur,
Seigneur, ne tarde pas !

 Alléluia !

Psaume 86

 Tends l'oreille, Seigneur, réponds-moi,
pauvre et malheureux que je suis ;
garde mon âme, car je suis ton ami,
sauve ton serviteur qui se fie en toi.

Tu es mon Dieu, pitié pour moi, Seigneur,
c'est toi que j'appelle tout le jour ;
réjouis l'âme de ton serviteur,
quand j'élève mon âme vers toi, Seigneur.

Seigneur, tu es pardon et bonté,
plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent ;
Seigneur, entends ma prière,
attentif à la voix de ma plainte.

Au jour de l'angoisse, je t'appelle,
car tu me réponds, Seigneur ;
entre les dieux, pas un comme toi,
rien qui ressemble à tes oeuvres.

Tous les païens viendront
t'adorer, Seigneur,
et rendre gloire à ton nom;
car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, et toi seul.

Enseigne-moi, Seigneur, tes voies,
afin que je marche en ta vérité,
rassemble mon coeur pour craindre ton nom.

Je te rends grâce de tout mon coeur,
Seigneur mon Dieu,
à jamais je rendrai gloire à ton nom,
car ton amour est grand envers moi,
tu as tiré mon âme du tréfonds du shéol.

O Dieu, des orgueilleux ont surgi contre moi,
une bande de forcenés pourchasse mon âme,
point de place pour toi devant eux.

Mais toi, Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié,
lent à la colère, plein d'amour et de vérité,
tourne-toi vers moi, pitié pour moi !

Donne à ton serviteur ta force
et ton salut au fils de ta servante,
fais pour moi un signe de bonté.

Ils verront, mes ennemis, et rougiront,
car toi, Seigneur, tu m'aides et me consoles.

 Alléluia !

Psaume 91

Celui qui habite là où se cache le Trés-Haut
passe la nuit à l'ombre du Dieu-Souverain,
disant au Seigneur :
Mon abri, ma forteresse,
mon Dieu sur qui je compte !

C'est lui qui t'arrache au filet de l'oiseleur
qui s'affaire à détruire ;
il te couvre de ses ailes,
tu as sous son pennage un abri.
Armure et bouclier, sa vérité.

Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole de jour,
ni la peste qui marche en la ténèbre,
ni le fléau qui dévaste à midi.

Qu'il en tombe mille à tes côtés
et 10.000 à ta droite,
toi, tu restes hors d'atteinte.

Il suffit que tes yeux regardent,
tu verras le salaire des impies,
toi qui dis : Le Seigneur mon abri !
et qui fais d'Elyôn ton refuge.

Le malheur ne peut fondre sur toi,
ni la plaie approcher de ta tente
il a pour toi donné ordre à ses anges
de te garder en toutes tes voies.

Sur leurs mains ils te porteront
pour qu'à la pierre ton pied ne heurte ;
sur le fauve et la vipère tu marcheras,
tu fouleras le lionceau et le dragon.

Puisqu'il s'attache à moi, je l'affranchis,
je l'exalte puisqu'il connaît mon nom.

Il m'appelle et je lui réponds :
"Je suis près de lui dans la détresse,
je le délivre et je le glorifie,
de longs jours je veux le rassasier
et je ferai qu'il voie mon salut."

Alléluia !

Psaume 117

 Louez le Seigneur, tous les peuples,
fêtez-le, tous les pays !
Fort est son amour pour nous,
pour toujours sa vérité.

Alléluia !

Psaume 118

 Rendez grâce au Seigneur, car il est bon,
car éternel est son amour!
Qu'elle le dise, la maison d'Israël
éternel est son amour !
Qu'elle le dise, la maison d'Aaron
éternel est son amour !
Qu'ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur
éternel est son amour !

De mon angoisse, j'ai crié vers le Seigneur,
il m'exauça, me mit au large.
Le Seigneur est pour moi, plus de crainte,
que me fait l'homme, à moi ?
Le Seigneur est pour moi, mon aide entre tous,
j'ai toisé mes ennemis.

Mieux vaut s'abriter dans le Seigneur
que se fier en l'homme ;
mieux vaut s'abriter dans le Seigneur
que se fier aux puissants.

Les païens m'ont tous entouré,
au nom du Seigneur je les sabre ;
ils m'ont entouré, enserré,
au nom de Seigneur je les sabre ;
ils m'ont entouré comme des guêpes,
ils ont flambé comme feu de ronces,
au nom du Seigneur je les sabre.

On m'a poussé, poussé pour m'abattre,
mais le Seigneur me vient en aide ;
ma force et mon chant, c'est le Seigneur,
il fut pour moi le salut.

Clameurs de joie et de salut
sous les tentes des justes :
"La droite du Seigneur a fait prouesse,
la droite du Seigneur a le dessus,
la droite du Seigneur a fait prouesse !"

Non, je ne mourrai pas, je vivrai
et publierai les oeuvres du Seigneur ;
il m'a châtié et châtié, le Seigneur,
à la mort il ne m'a pas livré.

Ouvrez-moi les portes de justice,
j'entrerai, je rendrai grâce au Seigneur !
C'est ici la porte du Seigneur,
les justes entreront.
Je te rends grâce, car tu m'as exaucé,
tu fus pour moi le salut.

La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la tête de l'angle ;
c'est là l'oeuvre du Seigneur,
ce fut merveille à nos yeux.
Voici le jour que fit le Seigneur,
pour nous allégresse et joie.

De grâce, Seigneur, donne le salut !
De grâce, Seigneur, donne la victoire !
Béni soit au nom du Seigneur celui qui vient !
Nous vous bénissons de la maison du Seigneur.
Le Seigneur est Dieu, il nous illumine.

Serrez vos cortèges, rameaux en main,
jusqu'aux cornes de l'autel.

C'est toi mon Dieu, je te rends grâce,
mon Dieu, je t'exalte ;
je te rends grâce, car tu m'as exaucé,
tu fus pour moi le salut.

 Rendez grâce au Seigneur, car il est bon,
car éternel est son amour !
 Alléluia !

Psaume 119

1) Heureux, impeccables en leur voie,
ceux qui marchent dans la loi du Seigneur !
Heureux, gardant son témoignage,
ceux qui le cherchent de tout coeur,
et qui sans commettre de mal,
marchent dans ses voies !
Toi, tu promulgues tes préceptes,
à observer entièrement.
Puissent mes voies se fixer
à observer tes volontés.
Alors je n'aurai nulle honte
en revoyant tous tes commandements.
Je te rendrai grâce en droiture de coeur,
instruit de tes justes jugements.
Tes volontés, je les veux observer,
ne me délaisse pas entièrement.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

2) Comment, jeune, garder pur son chemin ?
A observer ta parole.
De tout mon coeur c'est toi que je cherche,
ne m'écarte pas de tes commandements.
Dans mon coeur j'ai conservé tes promesses
pour ne point faillir envers toi.
Béni que tu es Seigneur,
apprends-moi tes volontés !
De mes lèvres je les ai tous énumérés,
les jugements de ta bouche.
Dans la voie de ton témoignage j'ai ma joie
plus qu'en toute richesse.
Sur tes préceptes je veux méditer
et regarder à tes chemins.
Je trouve en tes volontés mes délices,
je n'oublie pas ta parole
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

3) Sois bon pour ton serviteur et je vivrai,
j'observerai ta parole.
Ouvre mes yeux : je regarderai
aux merveilles de ta loi.
Etranger que je suis sur la terre,
ne me cache pas tes commandements.
Mon âme se consume à désirer
en tout temps tes jugements.
Tu t'en prends aux superbes, aux maudits,
qui sortent de tes commandements.
Décharge-moi de l'insulte et du mépris,
car je garde ton témoignage.
Que des princes tiennent séance et parlent contre moi,
ton serviteur médite tes volontés.
Ton témoignage, voilà mes délices,
tes volontés, mes conseillers.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

4) Mon âme est collée à la poussière,
vivifie-moi selon ta parole.
J'énumère mes voies, tu me réponds,
apprends-moi tes volontés.
Fais-moi comprendre la voie de tes préceptes,
je méditerai sur tes merveilles.
Mon âme se fond de chagrin,
relève-moi selon ta parole.
Détourne-moi de la voie de mensonge,
fais-moi la grâce de ta loi.
J'ai choisi la voie de vérité,
je me conforme à tes jugements.
J'adhère à ton témoignage,
Seigneur, ne me déçois pas.
Je cours sur la voie de tes commandements,
car tu as mis mon coeur au large.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

5) Enseigne-moi, Seigneur, la voie de tes volontés,
 je la veux garder en récompense.
Fais-moi comprendre et que je garde ta loi,
que je l'observe de tout coeur.
Guide-moi au chemin de tes commandements,
car j'ai là mon plaisir.
Infléchis mon coeur vers ton témoignage,
et non point vers le gain.
Libère mes yeux des images de rien,
vivifie-moi par ta parole.
Tiens ta promesse à ton serviteur,
afin qu'on te craigne.
Libère-moi de l'insulte qui m'épouvante,
tes jugements sont les bienvenus.
Voici, j'ai désiré tes préceptes,
vivifie-moi par ta justice.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

6) Que me vienne ton amour, Seigneur,
ton salut selon ta promesse !
Que je riposte à l'insulte par la parole,
car je compte sur ta parole.
N'ôte pas de ma bouche la parole de vérité,
car j'espère en tes jugements.
J'observerai ta loi sans relâche
pour toujours et à jamais.
 Je serai au large en ma démarche,
car je cherche tes préceptes.
Devant les rois je parlerai de ton témoignage,
et n'aurai nulle honte.
Tes commandements ont fait mes délices,
je les ai beaucoup aimés.
Je tends les mains vers tes commandements que j'aime,
tes volontés, je les médite.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

7) Rappelle-toi ta parole à ton serviteur,
dont tu fis mon espoir.
Voici ma consolation dans ma misère
ta promesse me vivifie.
Les superbes m'ont bafoué à plaisir,
sur ta loi je n'ai pas fléchi.
Je me rappelle tes jugements d'autrefois,
Seigneur, et je me console.
La fureur me prend devant les impies,
qui délaissent ta loi.
Cantiques pour moi, que tes volontés,
en ma demeure d'étranger.
Je me rappelle dans la nuit ton nom, Seigneur,
et j'observe ta loi.
Voici qui est pour moi
garder tes préceptes.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

8) Ma part, ai-je dit, Seigneur,
c'est d'observer tes paroles.
De tout coeur, je veux attendrir ta face,
pitié pour moi selon ta promesse !
Je fais réflexion sur mes voies
et je reviens à ton témoignage.
Je me hâte et je ne retarde
d'observer tes commandements.
Les filets des impies m'environnent,
je n'oublie pas ta loi.
Je me lève à minuit, te rendant grâce
pour tes justes jugements,
allié que je suis de tous ceux qui te craignent
et observent tes préceptes.
De ton amour, Seigneur, la terre est pleine,
apprends-moi tes volontés.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

9) Tu as fait du bien à ton serviteur,
Seigneur, selon ta parole.
Apprends-moi le bon sens et le savoir,
car j'ai foi dans tes commandements.
Avant d'être affligé je m'égarais,
maintenant j'observe ta promesse.
Toi, le bon, le bienfaisant,
apprends-moi tes volontés.
Les superbes m'engluent de mensonge,
moi de tout coeur je garde tes préceptes.
Leur coeur est épais comme la graisse,
moi, ta loi fait mes délices.
Un bien pour moi, que d'être affligé
afin d'apprendre tes volontés.
Un bien pour moi, que la loi de ta bouche,
plus que millions d'or et d'argent.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

10) Tes mains m'ont fait et fixé,
fais-moi comprendre, j'apprendrai tes commandements.
Qui te craint me voit avec joie,
car j'espère en ta parole.
Je sais, Seigneur, qu'ils sont justes, tes jugements,
que tu m'affliges avec vérité.
Que ton amour me soit consolation,
selon ta promesse à ton serviteur !
Que m'advienne ta tendresse et je vivrai,
car ta loi fait mes délices.
Honte aux superbes qui m'accablent de mensonge !
 moi, je médite tes préceptes.
Que se tournent vers moi ceux qui te craignent
et qui savent ton témoignage !
Que mon coeur soit impeccable en tes volontés
pas de honte alors pour moi.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

11) Jusqu'au bout mon âme ira pour ton salut,
j'espère en ta parole.
Jusqu'au bout mes yeux pour ta promesse,
quand m'auras-tu consolé ?
Rendu pareil à une outre qu'on enfume,
je n'oublie pas tes volontés.
Combien seront les jours de ton serviteur,
quand jugeras-tu mes persécuteurs ?
Des superbes me creusent des fosses
à l'encontre de ta loi.
Vérité, tous tes commandements : aide-moi,
quand le mensonge me persécute.
On viendrait à bout de moi sur terre,
sans que je laisse tes préceptes.
Selon ton amour vivifie-moi,
je garderai le témoignage de ta bouche.
(doxa ci vilan`;rwpe)
(Thoxa si filanethrope)
(Gloire à toi ô ami du genre humain)
 12) A jamais, Seigneur, ta parole,
immuable aux cieux ;
d'âge en âge, ta vérité ;
tu fixas la terre, elle subsiste ;
par tes jugements tout subsiste à ce jour,
car toute chose est ta servante.
Si ta loi n'eût fait mes délices,
je périssais dans la misère.
Jamais je n'oublierai tes préceptes,
par eux tu me vivifies.
Je suis tien, sauve-moi,
je cherche tes préceptes.
Que les impies me guettent pour ma perte,
je comprends ton témoignage.
De toute perfection j'ai vu le bout
combien large, ton commandement !
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

13) Que j'aime ta loi !
tout le jour, je la médite.
Plus que mes ennemis tu me rends sage
par ton commandement, toujours mien.
Plus que tous mes maîtres j'ai la finesse,
ton témoignage, je le médite.
Plus que les anciens j'ai l'intelligence,
 tous tes préceptes, je les garde.
A tout chemin de mal je soustrais mes pas,
pour observer ta parole.
De tes jugements je ne me détourne point,
car c'est toi qui m'enseignes.
Qu'elle est douce à mon palais ta promesse,
plus que le miel à ma bouche!
Par tes préceptes j'ai l'intelligence
et je hais tout chemin de mensonge.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

14) Une lampe sur mes pas, ta parole,
une lumière sur ma route.
J'ai juré d'observer, et je tiendrai,
tes justes jugements.
Je suis au fond de la misère, Seigneur,
vivifie-moi selon ta parole.
Agrée l'offrande de ma bouche, Seigneur,
apprends-moi tes jugements.
Mon âme à tout moment entre mes mains,
je n'oublie pas ta loi.
Que les impies me tendent un piège,
je ne dévie pas de tes préceptes.
Ton témoignage est à jamais mon héritage,
il est la joie de mon coeur.
 J'infléchis mon coeur à faire tes volontés,
récompense pour toujours.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

15) Je hais les coeurs partagés
et j'aime ta loi.
Toi mon abri, mon bouclier,
j'espère en ta parole.
Détournez-vous de moi, méchants,
je veux garder les commandements de mon Dieu.
Sois mon soutien selon ta promesse et je vivrai,
ne fais pas honte à mon attente.
Sois mon appui et je serai sauvé,
mes yeux sur tes volontés sans relâche.
Tu renverses tous ceux qui sortent de tes volontés,
mensonge est leur calcul.
Tu considères comme une rouille tous les impies de la terre,
aussi j'aime ton témoignage.
De ton effroi tremble ma chair,
sous tes jugements je crains.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

16) Mon action fut jugement et justice,
ne me livre pas à mes bourreaux.
A ton serviteur sois allié pour le bien,
 que les superbes ne me torturent.
Jusqu'au bout vont mes yeux pour ton salut,
pour ta promesse de justice.
Agis avec ton serviteur selon ton amour,
apprends-moi tes volontés.
Je suis ton serviteur, fais-moi comprendre,
et je saurai ton témoignage.
Il est temps d'agir, Seigneur
on a violé ta loi.
Aussi j'aime tes commandements,
plus que l'or et que l'or fin.
Aussi je me règle sur tous tes préceptes
et je hais tout chemin de mensonge.
(doxa ci vilan`;rwpe)
(Thoxa si filanethrope)
(Gloire à toi ô ami du genre humain)
17) Merveille que ton témoignage ;
aussi mon âme le garde.
Ta parole en se découvrant illumine,
et les simples comprennent.
J'ouvre large ma bouche et j'aspire,
avide de tes commandements.
Regarde vers moi, pitié pour moi,
c'est justice pour les amants de ton nom.
Fixe mes pas dans ta promesse,
 que ne triomphe de moi le mal.
Rachète-moi de la torture de l'homme,
j'observerai tes préceptes.
Pour ton serviteur illumine ta face,
apprends-moi tes volontés.
Mes yeux ruissellent de larmes,
car on n'observe pas ta loi.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

18) O juste que tu es, Seigneur !
Droiture que tes jugements.
Tu imposes comme justice ton témoignage,
comme entière vérité.
Mon zèle me consume,
car mes oppresseurs oublient ta parole.
Ta promesse est éprouvée entièrement,
ton serviteur la chérit.
Chétif que je suis et méprisé,
je n'oublie pas tes préceptes.
Justice éternelle que ta justice,
vérité que ta loi.
Angoisse, oppression m'ont saisi,
tes commandements font mes délices.
Justice éternelle que ton témoignage,
 fais-moi comprendre et je vivrai.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

19) J'appelle de tout coeur, réponds-moi, Seigneur,
je garderai tes volontés.
Je t'appelle, sauve-moi,
j'observerai ton témoignage.
Je devance l'aurore et j'implore,
j'espère en ta parole.
Mes yeux devancent les veilles
pour méditer sur ta promesse.
En ton amour écoute ma voix, Seigneur,
en tes jugements vivifie-moi.
Ils s'approchent de l'infamie, mes persécuteurs,
ils s'éloignent de ta loi.
Tu es proche, toi, Seigneur,
vérité que tous tes commandements.
Dès longtemps, j'ai su de ton témoignage
qu'à jamais tu l'as fondé.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

20) Vois ma misère, délivre-moi,
car je n'oublie pas ta loi.
Plaide ma cause, défends-moi,
en ta promesse vivifie-moi.
 Il est loin des impies, le salut,
ils ne recherchent pas tes volontés.
Nombreuses tes tendresses, Seigneur,
en tes jugements vivifie-moi.
Nombreux mes persécuteurs, mes oppresseurs,
je n'ai pas fléchi sur ton témoignage.
J'ai vu les renégats, ils m'écoeurent,
ils n'observent pas ta promesse.
Vois si j'aime tes préceptes, Seigneur,
en ton amour vivifie-moi.
Vérité, le principe de ta parole !
pour l'éternité, tes justes jugements.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

21) Des princes me persécutent sans raison,
mon coeur redoute ta parole.
Joie pour moi dans ta promesse,
comme à trouver grand butin.
Le mensonge, je le hais, je l'exècre,
ta loi, je l'aime.
Sept fois le jour, je te loue
pour tes justes jugements.
Grande paix pour les amants de ta loi,
pour eux rien n'est scandale.
J'attends ton salut, Seigneur,
 tes commandements, je les suis.
Mon âme observe ton témoignage,
je l'aime entièrement.
J'observe tes préceptes, ton témoignage,
toutes mes voies sont devant toi.
doxa ci vilan`;rwpe
Thoxa si filanethrope
Gloire à toi ô ami du genre humain

22) Que mon cri soit proche de ta face, Seigneur,
par ta parole fais-moi comprendre.
Que ma prière arrive devant ta face,
par ta promesse délivre-moi.
Que mes lèvres publient ta louange,
car tu m'apprends tes volontés.
Que ma langue redise ta promesse
 car tous tes commandements sont justice.
Que ta main me soit en aide,
car j'ai choisi tes préceptes.
J'ai désir de ton salut, Seigneur,
ta loi fait mes délices.
Que vive mon âme à te louer,
tes jugements me soient en aide !
Je m'égare, brebis perdue
viens chercher ton serviteur.
Non, je n'ai pas oublié tes commandements.

Alléluia

 

 L'EVANGILE SELON SAINT MATTHIEU (25:1 - 13)

" Alors il en sera du Royaume des Cieux comme de dix vierges qui s'en allèrent, munies de leurs lampes, à la rencontre de l'époux. Or cinq d'entre elles étaient sottes et cinq étaient sensées. Les sottes, en effet, prirent leurs lampes, mais sans se munir d'huile ; tandis que les sensées, en même temps que leurs lampes, prirent de l'huile dans les fioles. Comme l'époux se faisait attendre, elles s'assoupirent toutes et s'endormirent. Mais à minuit un cri retentit : "Voici l'époux ! sortez à sa rencontre ! " Alors toutes ces vierges se réveillèrent et apprêtèrent leurs lampes. Et les sottes de dire aux sensées : "Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. " Mais celles-ci leur répondirent : "Il n'y en aurait sans doute pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez les marchands et achetez-en pour vous." Elles étaient parties en acheter quand arriva l'époux : celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte se referma. Finalement les autres vierges arrivèrent aussi et dirent : "Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! " Mais il répondit : "En vérité je vous le dis, je ne vous connais pas ! " Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l'heure. (Gloire à Dieu éternellement)

Voici que vient le Seigneur à minuit heureux le serviteur qu'il trouve éveillé. Mais celui qu'il trouve endormi, ne méritera pas d'aller avec Lui. Ô mon âme, efforce toi de ne pas t'assoupir dans le sommeil sinon tu seras jetée hors du royaume des cieux. Eveille-toi et proclame en disant, Saint, Saint, Saint, es Tu, ô Dieu, pour la Mère de Dieu aie pitié de nous.
doxa Patri ke ` Uiw ke `agiw ` Pneumati
Thoxa Patri ke éyou Ké Agio Epnevmati
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Ô mon âme comprends bien combien ce jour est redoutable, veille, allume ta lampe avec l'huile d'allégresse car tu ne sais pas quand tu entendras la voix disant ; voici que vient l'époux. Prends garde, ô mon âme, de ne pas t'assoupir pour ne pas rester dehors frappant à la porte comme les cinq vierges folles. Veille en priant afin que tu puisses rencontrer le Christ, le Seigneur avec beaucoup d'huile et que s'achève pour toi la noce de Sa gloire divine et véritable.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

Tu es le rempart de notre salut, Ô Mère de Dieu, la vierge, la forteresse anéantis les conspirations de nos adversaires, change la tristesse de tes serviteurs en joie. Fortifie notre ville, combat pour nos rois, intercède pour la paix du monde, car Tu es notre espoir ô Mère de Dieu.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

Ô Roi céleste, consolateur, esprit de vérité, qui existe en tout lieu, trésor de bonté, Toi qui donnes la vie, sois en nous, purifie-nous de tout mal et sauve nos âmes, Ô Dieu Bon.
doxa Patri ke ` Uiw ke `agiw ` Pneumati
Thoxa Patri ke éyou Ké Agio Epnevmati
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Comme tu étais avec Tes disciples, Ô Sauveur en leur accordant la paix, sois avec nous et accorde-nous Ta paix, sauve-nous et délivre nos âmes de tout mal.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

En nous réunissant dans Ton Sanctuaire considère-nous comme ceux qui se tiennent dans le ciel. Ô Mère de Dieu Tu es la porte du ciel, ouvre-nous la porte de la miséricorde.

Puis on dit 41 fois  : Kuri`e `ele`ycon
                               Kirie eleïsôn
                               Seigneur aie pitié

SAINT SAINT SAINT

Saint, Saint, Saint, Seigneur des armées. Le ciel et la terre sont remplis de Ta gloire et de Ton honneur. Ô Dieu le Père Tout-Puissant ait pitié de nous. Ô Trinité Sainte ait pitié de nous. Ô Seigneur Dieu des Puissances sois avec nous, car nous n'avons que Toi comme appui dans nos difficultés et dans nos angoisses. Dieu délie, remet et oublie nos péchés que nous avons commis, volontairement ou involontairement, consciemment ou inconsciemment, secrètement ou en public. Ô Seigneur pardonne-nous pour Ton Saint Nom qui a été invoqué sur nous, Selon Ta miséricorde Seigneur, et non pas selon nos péchés

Rends-nous digne, Seigneur, de dire en action de grâce :

NOTRE PERE

Notre Père
Qui es aux cieux
Que Ton nom soit sanctifié
Que Ton règne vienne
Que Ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd'hui
Notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous le pardonnons aussi
À ceux qui nous ont offensés
Et ne nous soumet pas à la tentation
Mais délivre nous du mal
Par Notre Seigneur Jésus Christ
Car c'est à Toi qu'appartiennent
Le Règne la Puissance et la Gloire
Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles
AMEN

 

LE DEUXIEME NOCTURNE

 

Psaume 120

Vers le Seigneur, quand l'angoisse me prend,
je crie, il me répond.
Seigneur, délivre-moi des lèvres fausses,
de la langue perfide !

Que va-t-il te donner, et quoi encore,
langue perfide ?
Les flèches du batailleur, qu'on aiguise
à la braise des genêts.

Malheur à moi de vivre en Méshek,
d'habiter les tentes de Qédar !

Mon âme a trop vécu parmi des gens
qui haïssent la paix.
Moi, si je parle de paix,
eux sont pour la guerre.

Alléluia !

Psaume 121

Je lève les yeux vers les monts
d'où viendra mon secours ?
Le secours me vient du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.

Qu'il ne laisse broncher ton pied !
qu'il ne dorme, ton gardien !
Vois, il ne dort ni ne sommeille,
le gardien d'Israël.

Le Seigneur est ton gardien, ton ombrage,
le Seigneur, à ta droite.
De jour, le soleil ne te frappe,
ni la lune en la nuit.

Le Seigneur te garde de tout mal,
il garde ton âme.
Le Seigneur te garde au départ,
au retour, dès lors et à jamais

Alléluia !

Psaume 122

 J'étais joyeux que l'on me dise
Allons à la maison du Seigneur !
Enfin nos pieds s'arrêtent
dans tes portes, Jérusalem !

Jérusalem, bâtie comme une ville
où tout ensemble fait corps,
Là où montent les tribus,
les tribus du Seigneur,
est pour Israël une raison de rendre grâce
au nom du Seigneur.
Car ils sont là, les sièges du jugement,
les sièges de la maison de David.

Appelez la paix sur Jérusalem
que reposent tes tentes !
Advienne la paix dans tes murs :
repos en tes palais !

Pour l'amour de mes frères, de mes amis,
laisse-moi dire : paix sur toi !
Pour l'amour de la maison du Seigneur notre Dieu,
je prie pour ton bonheur !

Alléluia !

Psaume 123

 Vers toi j'ai les yeux levés,
qui te tiens au ciel ;
les voici comme les yeux des serviteurs
vers la main de leur maître.

Comme les yeux de la servante
vers la main de sa maîtresse,
ainsi nos yeux vers le Seigneur notre Dieu,
tant qu'il nous prenne en pitié.

Pitié pour nous, Seigneur, pitié pour nous,
trop de mépris nous rassasie ;
notre âme est par trop rassasiée
des sarcasmes des satisfaits !

(Le mépris est pour les orgueilleux !)

 Alléluia !

Psaume 124

 Sans le Seigneur qui était pour nous
- à Israël de le dire -
sans le Seigneur qui était pour nous
quand on sauta sur nous,
alors ils nous avalaient tout vifs
dans le feu de leur colère.

Alors les eaux nous submergeaient,
le torrent passait sur nous,
alors il passait sur notre âme
en eaux écumantes.

Béni le Seigneur qui n'a point fait de nous
la proie de leurs dents !
Notre âme comme un oiseau s'est échappée
du filet de l'oiseleur.

Le filet s'est rompu
et nous avons échappé ;
notre secours est dans le nom du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.

Alléluia !

Psaume 125

Qui s'appuie sur le Seigneur ressemble au mont Sion :
rien ne l'ébranle, il est stable pour toujours.
Jérusalem! les montagnes l'entourent,
ainsi le Seigneur entoure son peuple
dès maintenant et pour toujours.

Jamais un sceptre impie ne tombera
sur la part des justes,
de peur que ne tende au crime
la main des justes.

Fais du bien, Seigneur, aux gens de bien,
qui ont au coeur la droiture.
Mais les tortueux, les dévoyés, qu'il les repousse,
le Seigneur, avec les malfaisants !

Paix sur Israël !

Alléluia !

Psaume 126

 Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion,
nous étions comme en rêve ;
alors notre bouche s'emplit de rire
et nos lèvres de chansons.

Alors on disait chez les païens : Merveilles
que fit pour eux le Seigneur !
Merveilles que fit pour nous le Seigneur,
nous étions dans la joie.

Ramène, Seigneur, nos captifs
comme torrents au Négeb !
Ceux qui sèment dans les larmes
moissonnent en chantant.

Il s'en va, il s'en va en pleurant,
il porte la semence ;
il s'en vient, il s'en vient en chantant,
il rapporte ses gerbes.

Alléluia !

Psaume 127

Si le Seigneur ne bâtit la maison,
en vain peinent les bâtisseurs ;
si le Seigneur ne garde la ville,
en vain la garde veille.

Vanité de vous lever matin,
de retarder votre coucher,
mangeant le pain des douleurs,
quand Lui comble son bien-aimé qui dort.

C'est l'héritage du Seigneur que des fils,
récompense, que le fruit des entrailles ;
comme flèches en la main du héros,
ainsi les fils de la jeunesse.

Heureux l'homme, celui-là
qui en a rempli son carquois ;
point de honte pour eux, quand ils débattent
à la porte, avec leurs ennemis.

Alléluia !

Psaume 128

Heureux tous ceux qui craignent le Seigneur
et marchent dans ses voies !

Du labeur de tes mains tu te nourriras,
heur et bonheur pour toi !
Ton épouse : une vigne fructueuse
au fort de ta maison.
Tes fils : des plants d'olivier
à l'entour de la table.

Voilà de quels biens sera béni
l'homme qui craint le Seigneur.
Que le Seigneur te bénisse de Sion !
Puisses-tu voir Jérusalem dans le bonheur
tous les jours de ta vie,
et voir les fils de tes fils !

Paix sur Israël !

 Alléluia !

Psaume 129

Tant ils m'ont traqué dès ma jeunesse,
- à Israël de le dire -
tant ils m'ont traqué dès ma jeunesse,
ils n'ont pas eu le dessus.

Sur mon dos ont labouré les laboureurs,
allongeant leurs sillons ;
le Seigneur le juste a brisé
les liens des impies.

Qu'ils soient tous confondus, repoussés,
les ennemis de Sion ;
qu'ils soient comme l'herbe des toits
qui sèche avant qu'on l'arrache !

Le moissonneur n'en remplit pas sa main,
ni le lieur, son giron ;
et point ne diront les passants
Bénédiction du Seigneur sur vous !

Nous vous bénissons au nom du Seigneur.

Alléluia !

 

L'EVANGILE SELON SAINT LUC (7:36 - 50)

Un Pharisien l'invita à manger avec lui ; il entra dans la maison du Pharisien et se mit à table. Et voici une femme, qui dans la ville était une pécheresse. Ayant appris qu'il était à table dans la maison du Pharisien, elle avait apporté un vase de parfum. Et se plaçant par derrière, à ses pieds, tout en pleurs, elle se mit à lui arroser les pieds de ses larmes ; et elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers, les oignait de parfum. A cette vue, le Pharisien qui l'avait convié se dit en lui-même : " Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse ! " Mais, prenant la parole, Jésus lui dit : " Simon, j'ai quelque chose à te dire. " - " Parle, maître ", répond-il. - " Un créancier avait deux débiteurs ; l'un devait cinq cents deniers, l'autre cinquante. Comme ils n'avaient pas de quoi rembourser, il fit grâce à tous deux. Lequel des deux l'en aimera le plus ? " Simon répondit : " Celui-là, je pense, auquel il a fait grâce de plus. " Il lui dit : " Tu as bien jugé. " Et, se tournant vers la femme : " Tu vois cette femme ? dit-il à Simon. Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as pas versé d'eau sur les pieds ; elle, au contraire, m'a arrosé les pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux. Tu ne m'as pas donné de baiser ; elle, au contraire, depuis que je suis entré, n'a cessé de me couvrir les pieds de baisers. Tu n'as pas répandu d'huile sur ma tête ; elle, au contraire, a répandu du parfum sur mes pieds.
A cause de cela, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on remet peu montre peu d'amour. " Puis il dit à la femme : " Tes péchés sont remis. " Et ceux qui étaient à table avec lui se
 mirent à dire en eux-mêmes : " Qui est-il celui-là qui va jusqu'à remettre les péchés ? " Mais il dit à la femme : " Ta foi t'a sauvée ; va en paix. "
 (Gloire à Dieu éternellement)

 

Donne-moi, Seigneur beaucoup de sources de larmes, comme Tu les as données autrement à la pécheresse. Rends-moi digne de mouiller tes pieds qui m'ont libéré de l'emprise du chemin de perdition. Puis-je T'offrir du parfum et avoir une vie pure grâce à la pénitence afin que j'entende Ta voix pleine de joie : Ta foi t'a sauvé.
doxa Patri ke ` Uiw ke `agiw ` Pneumati
Thoxa Patri ke éyou Ké Agio Epnevmati
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Quand je me rends compte de mes nombreuses oeuvres mauvaises, et que mon coeur se rappelle Ton jugement terrible je tremble et je m'enfuis vers Toi ô Dieu plein d'amour pour le genre humain. Ne détourne pas Ta face de moi. Je T'en supplie Toi qui es le seul sans péché. Mon âme est faible. Maintiens-la dans Ta crainte avant que n'arrive la fin et sauve-moi.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

Les cieux Te disent Bienheureuse ô pleine de grâce l'épouse sans mariage. Nous glorifions aussi Ta naissance bénie ô Mère de Dieu, ô Mère de ma miséricorde et du salut, intercède pour le salut de nos âmes.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

Ô Roi céleste, consolateur, esprit de vérité, qui existe en tout lieu, trésor de bonté, Toi qui donnes la vie, sois en nous, purifie nous de tout mal et sauve nos âmes, Ô Dieu Bon.
doxa Patri ke ` Uiw ke `agiw ` Pneumati
Thoxa Patri ke éyou Ké Agio Epnevmati
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Comme tu étais avec Tes disciples, Ô Sauveur en leur accordant la paix, sois avec nous et accorde-nous Ta paix, sauve-nous et délivre nos âmes de tout mal.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

En nous réunissant dans Ton Sanctuaire considère-nous comme ceux qui se tiennent dans le ciel. Ô Mère de Dieu Tu es la porte du ciel, ouvre-nous la porte de la miséricorde.

 

Puis on dit 41 fois  : Kuri`e `ele`ycon
                               Kirie eleïsôn
                               Seigneur aie pitié

SAINT SAINT SAINT

Saint, Saint, Saint, Seigneur des armées. Le ciel et la terre sont remplis de Ta gloire et de Ton honneur. Ô Dieu le Père Tout-Puissant ait pitié de nous. Ô Trinité Sainte ait pitié de nous. Ô Seigneur Dieu des Puissances sois avec nous, car nous n'avons que Toi comme appui dans nos difficultés et dans nos angoisses. Dieu délie, remet et oublie nos péchés que nous avons commis, volontairement ou involontairement, consciemment ou inconsciemment, secrètement ou en public. Ô Seigneur pardonne-nous pour Ton Saint Nom qui a été invoqué sur nous, Selon Ta miséricorde Seigneur, et non pas selon nos péchés

Rends-nous digne, Seigneur, de dire en action de grâce :

NOTRE PERE

Notre Père
Qui es aux cieux
Que Ton nom soit sanctifié
Que Ton règne vienne
Que Ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd'hui
Notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous le pardonnons aussi
À ceux qui nous ont offensés
Et ne nous soumet pas à la tentation
Mais délivre nous du mal
Par Notre Seigneur Jésus Christ
Car c'est à Toi qu'appartiennent
Le Règne la Puissance et la Gloire
Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles
AMEN

 

LE TROISIEME NOCTURNE

 

Psaume 130 

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur
Seigneur, écoute mon appel.
Que ton oreille se fasse attentive
à l'appel de ma prière !

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais le pardon est près de toi,
pour que demeure ta crainte.

J'espère, Seigneur, elle espère, mon âme,
en ta parole ;
mon âme attend le Seigneur
plus que les veilleurs l'aurore ;
plus que les veilleurs l'aurore,
qu'Israël attende le Seigneur !

Car près du Seigneur est la grâce,
près de lui, l'abondance du rachat ;
c'est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

Alléluia !

Psaume 131

Seigneur, je n'ai pas le coeur fier,
ni le regard hautain.
Je n'ai pas pris un chemin de grandeurs
ni de prodiges qui me dépassent.
Non, je tiens mon âme en paix et silence ;
comme un petit enfant contre sa mère,
comme un petit enfant, telle est mon âme en moi.
Mets ton espoir, Israël, dans le Seigneur,
dès maintenant et à jamais !

Alléluia !

Psaume 132

Garde mémoire à David,
Seigneur, de tout son labeur,
du serment qu'il fit au Seigneur,
de son voeu au Puissant de Jacob :

"Point n'entrerai sous la tente, ma maison,
point ne monterai sur le lit de mon repos,
point ne donnerai de sommeil à mes yeux
et point de répit à mes paupières,
que je ne trouve un lieu pour le Seigneur,
un séjour au Puissant de Jacob !"

Voici : on parle d'Elle en Ephrata,
nous l'avons découverte aux Champs-du-Bois !
Entrons au lieu où Il séjourne,
prosternons-nous devant son marchepied.

Lève-toi, Seigneur, vers ton repos,
toi et l'arche de ta force.
Tes prêtres se vêtent de justice,
tes fidèles crient de joie.

A cause de David ton serviteur,
n'écarte pas la face de ton messie.

Le Seigneur l'a juré à David,
vérité dont jamais il ne s'écarte :
"C'est le fruit sorti de tes entrailles
que je mettrai sur le trône fait pour toi.

Si tes fils gardent mon alliance,
mon témoignage que je leur ai enseigné,
leurs fils eux-mêmes à tout jamais
siégeront sur le trône fait pour toi."

Car le Seigneur a fait choix de Sion,
il a désiré ce siège pour lui :
"C'est ici mon repos à tout jamais,
là je siégerai, car je l'ai désiré.

Sa nourriture, je la bénirai de bénédiction
ses pauvres, je les rassasierai de pain,
ses prêtres, je les vêtirai de salut
et ses fidèles jubileront de joie.

Là, je susciterai une lignée à David,
j'apprêterai une lampe pour mon messie ;
ses ennemis, je les vêtirai de honte,
mais sur lui fleurira son diadème."

 Alléluia !

Psaume 133

Voyez ! Qu'il est bon, qu'il est doux
d'habiter en frères tous ensemble !

C'est une huile excellente sur la tête,
qui descend sur la barbe,
qui descend sur la barbe d'Aaron,
sur le col de ses tuniques.

C'est la rosée de l'Hermon, qui descend
sur les hauteurs de Sion ;
là, le Seigneur a voulu la bénédiction,
la vie à jamais.

Alléluia !

Psaume 134

 Allons ! bénissez le Seigneur,
tous les serviteurs du Seigneur,
officiant dans la maison du Seigneur,
dans les parvis de la maison de notre Dieu.
Dans les nuits levez vos mains vers le sanctuaire,
et bénissez le Seigneur.

Que le Seigneur te bénisse de Sion,
lui qui fit le ciel et la terre !
 Alléluia !

Psaume 137

Au bord des fleuves de Babylone
nous étions assis et nous pleurions,
nous souvenant de Sion ;
aux peupliers d'alentour
nous avions pendu nos harpes.

Et c'est là qu'ils nous demandèrent,
nos geôliers, des cantiques,
nos ravisseurs, de la joie :
"Chantez-nous, disaient-ils,
un cantique de Sion."

Comment chanterions-nous
un cantique du Seigneur
sur une terre étrangère ?
Si je t'oublie, Jérusalem,
que ma droite se dessèche !

Que ma langue s'attache à mon palais
si je perds ton souvenir,
si je ne mets Jérusalem
au plus haut de ma joie !

Souviens-toi, Seigneur,
contre les fils d'Edom,
du Jour de Jérusalem,
quand ils disaient : "A bas !
Rasez jusqu'aux assises !"

Fille de Babel, qui dois périr,
heureux qui te revaudra
les maux que tu nous valus,
heureux qui saisira et brisera
tes petits contre le roc !

Alléluia !

Psaume 138

Je te rends grâce, Seigneur, de tout mon coeur,
tu as entendu les paroles de ma bouche.
Je te chante en présence des anges,
je me prosterne vers ton temple sacré.

Je rends grâce à ton nom pour ton amour et ta vérité ;
ta promesse a même surpassé ton renom.
Le jour où j'ai crié, tu m'exauças,
tu as accru la force en mon âme.

Tous les rois de la terre te rendent grâce, Seigneur,
car ils entendent les promesses de ta bouche;
ils célèbrent les voies du Seigneur :
"Grande est la gloire du Seigneur !
Sublime, le Seigneur ! et il voit les humbles
et de loin connaît les superbes."

Si je marche au milieu des angoisses, tu me fais vivre,
à la fureur de mes ennemis; tu étends la main
et ta droite me sauve.
 Le Seigneur aura tout fait pour moi ;
Seigneur, éternel est ton amour,
ne délaisse pas l'oeuvre de tes mains.

Alléluia !

Psaume 141

Seigneur, je t'appelle, accours vers moi,
écoute ma voix qui t'appelle ;
que monte ma prière, en encens devant ta face,
les mains que j'élève, en offrande du soir !

Etablis, Seigneur, une garde à ma bouche,
veille sur la porte de mes lèvres.
Retiens mon coeur de parler mal, de commettre l'impiété
en compagnie des malfaisants.

Non, je ne goûterai pas à leurs plaisirs !
Que le juste me frappe en ami et me corrige,
que l'huile de l'impie jamais n'orne ma tête,
car je me compromettrais encore dans leurs méfaits.

Ils sont livrés à l'empire du Rocher, leur juge,
eux qui avaient pris plaisir à m'entendre dire

"Comme une meule éclatée par terre,
nos os sont dispersés à la bouche du shéol."

Vers toi, Seigneur, mes yeux,
en toi je m'abrite, ne répands pas mon âme ;
garde-moi d'être pris au piège qu'on me tend,
au traquenard des malfaisants.

Qu'ils tombent, les impies, chacun dans son filet,
tandis que moi, je passe.

Alléluia !

Psaume 142

Au Seigneur mon cri ! J'implore.
Au Seigneur mon cri ! Je supplie.
Je déverse devant lui ma plainte,
ma détresse, je la mets devant lui,
alors que le souffle me manque ;
mais toi, tu connais mon sentier.

Sur le chemin où je vais
ils m'ont caché un piège.
Regarde à droite et vois,
pas un qui me reconnaisse.
Le refuge se dérobe à moi,
pas un qui ait soin de mon âme.
Je m'écrie vers toi, Seigneur,
je dis : Toi, mon abri,
ma part dans la terre des vivants !
Sois attentif à ma clameur,
je suis à bout de force.

Délivre-moi de mes persécuteurs,
eux sont plus forts que moi !
Fais sortir de prison mon âme,
que je rende grâce à ton nom !
Autour de moi les justes feront cercle,
à cause du bien que tu m'as fait.

Alléluia !

Psaume 146

 Loue le Seigneur, mon âme !
Je veux louer le Seigneur tant que je vis,
je veux jouer pour mon Dieu tant que je dure.

Ne mettez point votre foi dans les princes,
dans un fils de la glaise, il ne peut sauver !
Il rend le souffle, il retourne à sa glaise,
en ce jour-là périssent ses pensées.

Heureux qui a l'appui du Dieu de Jacob
et son espoir en le Seigneur son Dieu,
lui qui a fait le ciel et la terre,
la mer, et tout ce qu'ils renferment !

Il garde à jamais la vérité,
il rend justice aux opprimés,
il donne aux affamés du pain,
le Seigneur délie les enchaînés.

Le Seigneur rend la vue aux aveugles,
le Seigneur redresse les courbés,
le Seigneur protège l'étranger,
il soutient l'orphelin et la veuve.

Le Seigneur aime les justes,
Mais détourne la voie des impies,
le Seigneur règne pour les siècles,
ton Dieu, ô Sion, d'âge en âge.

 Alléluia !

Psaume 147

Louez le Seigneur - il est bon de chanter,
notre Dieu - douce est la louange.

Bâtisseur de Jérusalem, le Seigneur !
il rassemble les déportés d'Israël,
lui qui guérit les coeurs brisés
et qui bande leurs blessures ;
qui compte le nombre des étoiles,
et il appelle chacune par son nom.

Il est grand, notre Seigneur, tout-puissant,
à son intelligence point de mesure.
Seigneur soutient les humbles,
jusqu'à terre il abaisse les impies.

Entonnez pour le Seigneur l'action de grâces,
jouez pour notre Dieu sur la harpe

lui qui drape les cieux de nuées,
qui prépare la pluie à la terre,
qui fait germer l'herbe sur les monts
et les plantes au service de l'homme,
qui dispense au bétail sa pâture,
aux petits du corbeau qui crient.

Ni la vigueur du cheval ne lui agrée,
ni le jarret de l'homme ne lui plaît ;
Le Seigneur se plaît en ceux qui le craignent,
en ceux qui espèrent son amour.

Fête le Seigneur, Jérusalem,
loue ton Dieu, ô Sion !

Il renforça les barres de tes portes,
il a chez toi béni tes enfants ;
il assure ton sol dans la paix,
de la graisse du froment te rassasie.
Il envoie son verbe sur terre,
rapide court sa parole ;
il dispense la neige comme laine,
répand le givre comme cendre.

Il jette sa glace par morceaux
à sa froidure, qui peut tenir ?
Il envoie sa parole et fait fondre,
il souffle son vent, les eaux coulent.

Il révèle à Jacob sa parole,
ses lois et jugements à Israël;
pas un peuple qu'il ait ainsi traité,
pas un qui ait connu ses jugements.

 Alléluia !

 

L'EVANGILE SELON SAINT LUC (12:32 - 46)

" Sois sans crainte, petit troupeau, car votre Père s'est complu à vous donner le Royaume. " Vendez vos biens, et donnez-les en aumône. Faites-vous des bourses qui ne s'usent pas, un trésor inépuisable dans les cieux, où ni voleur n'approche ni mite ne détruit.
Car où est votre trésor, là aussi sera votre coeur. " Que vos reins soient ceints et vos lampes allumées. Soyez semblables, vous, à des gens qui attendent leur maître à son retour de noces, pour lui ouvrir dès qu'il viendra et frappera. Heureux ces serviteurs que le maître en arrivant trouvera en train de veiller ! En vérité, je vous le dis, il se ceindra, les fera mettre à table et, passant de l'un à l'autre, il les servira. Qu'il vienne à la deuxième ou à la troisième veille, s'il trouve les choses ainsi, heureux seront-ils ! Comprenez bien ceci : si le maître de maison avait su à quelle heure le voleur devait venir, il n'aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Vous aussi, tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ne pensez pas que le Fils de l'homme va venir. " Pierre dit alors : " Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole, ou bien pour tout le monde ? " Et le Seigneur dit: " Quel est donc l'intendant fidèle, avisé, que le maître établira sur ses gens pour leur donner en temps voulu leur ration de blé ? Heureux ce serviteur, que son maître en arrivant trouvera occupé de la sorte ! Vraiment, je vous le dis, il l'établira sur tous ses biens. Mais si ce serviteur dit en son coeur : "Mon maître tarde à venir", et qu'il se mette à frapper les serviteurs et les servantes, à manger, boire et s'enivrer, le maître de ce serviteur arrivera au jour qu'il n'attend pas et à l'heure qu'il ne connaît pas ; il le retranchera et lui assignera sa part parmi les infidèles. (Gloire à Dieu éternellement)

 

D'un oeil plein de tendresse, ô Seigneur, regarde ma faiblesse, car en peu de temps ma vie s'épuisera et mes oeuvres ne m'assureront pas salut. Pour cela je Te supplie Seigneur avec des yeux pleins de bonté, regarde avec des yeux pleins de bonté, regarde ma faiblesse, mon humiliation, ma pauvreté et mon éloignement et sauve-moi.
doxa Patri ke ` Uiw ke `agiw ` Pneumati
Thoxa Patri ke éyou Ké Agio Epnevmati
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Puisque Ton juge est présent, mon âme fais attention, éveille toi, et pense à l'heure de la crainte quant tu seras jugé car il n'y aura pas de miséricorde pour celui qui n'a pas eu de pitié. Ô mon sauveur prends pitié de moi, car Toi seul est plein d'amour pour le genre humain.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

Ô Porte de la vie intellectuelle bienheureuse, Mère de Dieu, sauve ceux qui t'ont suppliée avec foi, aide-les dans les difficultés afin que nous puissions glorifier ta naissance pure en toute chose pour le salut de nos âmes.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

Ô Roi céleste, consolateur, esprit de vérité, qui existe en tout lieu, trésor de bonté, Toi qui donnes la vie, sois en nous, purifie nous de tout mal et sauve nos âmes, Ô Dieu Bon.
doxa Patri ke ` Uiw ke `agiw ` Pneumati
Thoxa Patri ke éyou Ké Agio Epnevmati
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Comme tu étais avec Tes disciples, Ô Sauveur en leur accordant la paix, sois avec nous et accorde-nous Ta paix, sauve-nous et délivre nos âmes de tout mal.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

En nous réunissant dans Ton Sanctuaire considère-nous comme ceux qui se tiennent dans le ciel. Ô Mère de Dieu Tu es la porte du ciel, ouvre-nous la porte de la miséricorde.

Puis on dit 41 fois  : Kuri`e `ele`ycon
                               Kirie eleïsôn
                               Seigneur aie pitié

SAINT SAINT SAINT

Saint, Saint, Saint, Seigneur des armées. Le ciel et la terre sont remplis de Ta gloire et de Ton honneur. Ô Dieu le Père Tout-Puissant ait pitié de nous. Ô Trinité Sainte ait pitié de nous. Ô Seigneur Dieu des Puissances sois avec nous, car nous n'avons que Toi comme appui dans nos difficultés et dans nos angoisses. Dieu délie, remet et oublie nos péchés que nous avons commis, volontairement ou involontairement, consciemment ou inconsciemment, secrètement ou en public. Ô Seigneur pardonne-nous pour Ton Saint Nom qui a été invoqué sur nous, Selon Ta miséricorde Seigneur, et non pas selon nos péchés

Rends-nous digne, Seigneur, de dire en action de grâce :

NOTRE PERE

Notre Père
Qui es aux cieux
Que Ton nom soit sanctifié
Que Ton règne vienne
Que Ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd'hui
Notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous le pardonnons aussi
À ceux qui nous ont offensés
Et ne nous soumet pas à la tentation
Mais délivre nous du mal
Par Notre Seigneur Jésus Christ
Car c'est à Toi qu'appartiennent
Le Règne la Puissance et la Gloire
Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles
AMEN

 

L'EVANGILE SELON SAINT LUC (2:29 - 32)

"Maintenant Souverain Maître, tu ne peux, selon ta parole, laisser ton serviteur s'en aller en paix ; car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples, lumière pour éclairer les nations et gloire de ton peuple Israël." (Gloire à Dieu éternellement)

       

INTRODUCTION AU CREDO

Nous t'exaltons Ô Mère de la vraie Lumière et nous te glorifions ô Sainte Vierge car tu as enfanté pour nous le Sauveur du monde. Il est venu et a sauvé nos âmes. Gloire à Toi, ô notre Seigneur et notre Roi,  le Christ, joie des apôtres, couronnes des martyres, allégresse des justes, affermissement des églises, et remissions des pêches. Nous proclamons la Trinité Sainte : Divinité Unique. Nous l'adorons et nous la glorifions. Seigneur aie pitié, Seigneur aie pitié, Seigneur bénis-nous, Amen.

LE CREDO

En vérité, je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses visibles et invisibles.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles. Lumière, né de la lumière, Vrai Dieu, né du vrai Dieu, engendré non pas créé, consubstantiel au Père, par qui tout a été fait.
Qui pour nous les hommes et pour notre salut, est descendu du ciel, par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme, a été Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, a souffert et a été enseveli.
Il est ressuscité des morts le troisième jour conformément aux écritures, Il est monté au ciel est c'est assit à la droite du père d'où Il reviendra dans sa gloire pour juger les vivants et les morts et Son règne n'aura pas de fin.
Je crois en l'Esprit Saint qui est le Seigneur et qui donne la vie, Il procède du père, avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire, Il a parlé par les prophètes.
Je crois en l'église une, sainte, universelle et apostolique, je reconnais un seul baptême pour le pardon des pêchés, j'attends la résurrection des morts et  la vie du monde à venir, Amen.


 Puis on dit 41 fois  : Kuri`e `ele`ycon
                               Kirie eleïsôn
                               Seigneur aie pitié

SAINT SAINT SAINT

Saint, Saint, Saint, Seigneur des armées. Le ciel et la terre sont remplis de Ta gloire et de Ton honneur. Ô Dieu le Père Tout-Puissant ait pitié de nous. Ô Trinité Sainte ait pitié de nous. Ô Seigneur Dieu des Puissances sois avec nous, car nous n'avons que Toi comme appui dans nos difficultés et dans nos angoisses. Dieu délie, remet et oublie nos péchés que nous avons commis, volontairement ou involontairement, consciemment ou inconsciemment, secrètement ou en public. Ô Seigneur pardonne-nous pour Ton Saint Nom qui a été invoqué sur nous, Selon Ta miséricorde Seigneur, et non pas selon nos péchés

Rends-nous digne, Seigneur, de dire en action de grâce :

NOTRE PERE

Notre Père
Qui es aux cieux
Que Ton nom soit sanctifié
Que Ton règne vienne
Que Ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd'hui
Notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous le pardonnons aussi
À ceux qui nous ont offensés
Et ne nous soumet pas à la tentation
Mais délivre nous du mal
Par Notre Seigneur Jésus Christ
Car c'est à Toi qu'appartiennent
Le Règne la Puissance et la Gloire
Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles
AMEN

 

PRIERE D'ABSOLUTION DE MINUIT

Ô Maitre Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu vivant et éternel, illumine nos esprits afin que nous comprenions Tes paroles vivifiantes. Relève-nous des ténèbres du péché qui tue l'âme. Rends-nous dignes de faire le bien avec droiture.
Et quand Tu viendras pour juger le monde, rends-nous dignes d'entendre cette voix pleine de joie qui dit : "Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde. "
Oui Seigneur, aplanis notre chemin pour qu'en cette heure nous soyons sans crainte, trouble ni chute. Ne nous punis pas à cause de la multiplication de nos péchés. Car Toi seul es compatissant, lent à la colère, et plein de miséricorde. Par l'intercession de notre dame à tous, la mère de Dieu, sainte Marie et tout le choeur de Tes saints. Amen.

Conclusion de chaque heure