Office du Matin et du Soir

Le Prêtre :

Aie pitié de nous Ô Dieu le Père pantocrator. Ô Trinité toute Sainte aie pitié de nous. Ô Seigneur Dieu des puissances soit avec nous, car nous n'avons d'autre secours que Toi dans nos difficultés et nos angoisses 

L'assemblé :

Notre père qui es aux cieux

Le Prêtre :

Prions

Le Diacre :

Pour la prière levons-nous.

Le Prêtre :

La Paix soit avec vous.

Le Diacre :

Et avec votre esprit

 

PRIÈRE D'ACTION DE GRÂCE

 

Le Prêtre : Rendons Grâce à Dieu Bienfaiteur et Miséricordieux, Père de Notre Seigneur, Notre Dieu et Sauveur, Jésus Christ, parce qu'il nous a protégés, aidés, conservés, reçus avec bonté traité avec miséricorde et fait parvenir jusqu'à cette heure. Prions-Le de nous garder encore en ce saint jour et tous les jours de notre vie, dans la paix, Lui qui est Tout-Puissant, Le Seigneur Notre Dieu.

Le Diacre :

Prions

L'assemblé :

Seigneur, aie pitié.

Le Prêtre :

Ô Seigneur, Tout-Puissant Père de Notre Seigneur Dieu et Sauveur, Jésus Christ, nous Te remercions de toute chose, pour toute chose et en toute chose, parce que Tu nous as protégés, aidés, conservés, reçus avec bonté, traités avec miséricorde, fortifiés et fait parvenir jusqu'à cette heure.

Le Diacre :

Priez pour que le Seigneur aie pitié de nous dans sa miséricorde, nous écoute et nous aide, pour qu'il agréé les supplications que ses Saints Lui adressent continuellement en notre faveur et pour qu'il nous pardonne nos péchés.

L'assemblé :

Seigneur, aie pitié.

Le Prêtre :

Nous conjurons Ta bonté, Ô Ami du genre humain, donne-nous d'achever ce saint jour et tous les jours de notre vie en toute paix dans Ta sainte crainte. Toute envie, toute tentation, toute oeuvre de Satan, toute intrigue des hommes méchants, toute attaque de la part des ennemis visibles et invisibles, éloigne-les de nous, de tout Ton peuple,

pour l'office du soir : et de ce lieu saint qui est à Toi.

pour l'office de l'aube : et de cette sainte Eglise.

Comble-nous de tous les biens et de tous les dons convenables car c'est Toi qui nous as donné la puissance de fouler aux pieds les serpents, les scorpions et toute attaque de l'ennemi; ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du mal. Par la grâce, la miséricorde et l'amour de Ton Fils Unique, Notre Seigneur, Notre Dieu et Sauveur, Jésus-Christ, par qui la gloire, l'honneur, la louange et l'adoration Te sont dus avec Lui et l'Esprit Saint vivifiant et consubstantiel, maintenant, toujours et dans les siècles des siècles, Amen.

 

Pendant ce temps l'assemblée chante les chants du carillon.

 

Le Diacre lui tend l'encensoir, Le Prêtre dit :

Au nom du Père du Fils et du Saint Esprit un seul Dieu.

Puis il signe la boite de l'encens et en met une première fois en disant :

Béni soit Dieu le Père, amen

Le Diacre : Amen

Il signe la boite de l'encens et en met une seconde fois en disant :

Béni soit Son Fils unique Jésus Christ notre Seigneur, Amen

Le Diacre : Amen

Il signe la boite de l'encens et en met une troisième fois en disant :

Beni soit l'Esprit Saint, Paraclet, amen.

Le Diacre : Amen

 

Puis il en met deux autres fois en disant :

Gloire et honneur, honneur et gloire à la Trinité toute Sainte, Père, Fils et Saint-Esprit maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

 

Puis il dit secrètement l'oraison de l'encens du soir ou de l'aube suivant le cas : 

Le Prêtre :

Prions

Le Diacre :

Pour la prière levons-nous

Le Prêtre :

La paix soit avec vous.

Le Diacre :

Et avec votre esprit

 

ORAISON DE L'ENCENS DU SIOR

 

Le Prêtre :

Ô Christ notre vrai Dieu grand et craint, vrai Fils unique et Verbe de Dieu le Père. Ton Nom saint est un parfum répandu. En tout lieu l'encens lui est présenté en offrande pure.

Le diacre :

Priez pour nos sacrifices et ceux qui les ont offerts. 

Le Prêtre :

Nous T'implorons, notre maître, accepte nos supplications et que notre prière s'élève devant Toi comme l'encens et nos mains levées comme l'offrande du soir. Tu es le vrai sacrifice du soir. Tu T'es élevé sur la croix glorieuse à cause de nos pêchés selon la volonté de Ton Père très bon. Avec qui Tu es béni ainsi que le Saint Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi maintenant et toujours et dans les siècles des siècles Amen. 

ORAISON DE L'ENCENS DE L'AUBE 

Le Prêtre :

Dieu, qui as accepté les dons d'Abel le juste, les sacrifices de Noé et d'Abraham, et l'encens d'Aaron et de Zacharie.

Le Diacre :

Priez pour nos sacrifices et ceux qui les ont offerts

Le Prêtre :

Accepte cet encens de nos mains, nous, les pécheurs, odeur d'encens et remissions de nos pêchés et ceux de tout Ton peuple. Car il est béni et plein de gloire Ton Saint Nom, Père, Fils et Saint Esprit. Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles Amen.

Apres avoir terminé l'oraison de l'encens, il dit en encensant l'autel tourné vers l'est :

Nous t'implorons notre maître, Souvient Toi Seigneur de la paix de Ton Eglise, une, unique, sainte, universelle et apostolique. 

Le Diacre :

Priez pour la Paix de L'Eglise orthodoxe de Dieu : une, sainte, universelle et apostolique

 

Le Prêtre s'incline devant l'autel et tourne autour en disant :

Elle qui s'entend d'une extrémité du monde a l'autre

En arrivant à l'est de l'autel il dit en encensant l'autel :

Souviens-Toi Seigneur de notre patriarche, le saint père, le grand prêtre, le pape Amba Chenouda III pape d'Alexandrie et patriarche de la prédication de saint Marc.

Le Diacre :

Priez pour notre pontife suprême le très saint père Abba Chenouda III pape d'Alexandrie et patriarche de la prédication de Saint Marc pour notre métropolite abba Marcos et pour notre évêque Abba Athanasios et de tous nos évêques orthodoxes.

Le Prêtre tourne autours de n'autel en disant :

Protége-le et conserve-le de longues années paisibles

En arrivant à l'ouest de l'autel il dit en encensant :

Souviens-Toi Seigneur de nos Assemblées, bénis-les. 

Le Diacre :

Priez pour cette église et nos assemblées.

Le Prêtre dit en tournant autour de l'autel :

Fais qu'elle soit pour nous sans encombre ni obstacle, afin que nous fassions selon Ta sainte et Bienheureuse Volonté... 

En arrivant à l'est de l'autel, il l'encense en disant :

Des maisons de prière, des maisons de pureté, des maisons de bénédiction. Garde-les-nous Seigneur ainsi que Tes serviteurs qui nous succéderont jusqu'à la fin des temps.

Puis il continue à tourner autour de l'autel et en arrivant à l'ouest de l'autel il l'encense en disant :

Lève-Toi Seigneur Dieu. Que tous Tes ennemis soient dispersés. Que fuient devant Toi tous ceux qui haïssent ton Saint Nom

Puis il continue à tourner autour de l'autel et en arrivant à l'ouest de l'autel il l'encens en disant :

Et que Ton peuple se multiplie, par Ta bénédiction, par millier et par millions qui agissent selon Ta Sainte Volonté...

Puis il continue à tourner autour de l'autel et en arrivant à l'ouest de l'autel il l'encense en disant :

Par la grâce, la miséricorde et l'amour du genre humain de Ton Fils unique notre Seigneur, notre Dieu et notre Sauveur Jésus Christ par Qui la gloire, l'honneur, la magnificence et l'adoration Te sont dûs avec Lui et le Saint-Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi maintenant et toujours et dans les siecles des siecles, Amen. 

 Apres la fin du troisième tour, il baise l'autel et sort du sanctuaire en regardant l'est (le diacre étant sorti avant lui) et encense trois fois vers l'est en disant la première fois :

Nous T'adorons ô Christ avec Ton Père très bon et le Saint Esprit parce que Tu es venu et Tu nous as sauvés.

La deuxième fois il dit :

Pour moi, grâce à ta grande miséricorde, j'accède à Ta maison et me prosterne vers ton temple saint.

La troisième fois il dit :

Je chante en présence de Tes anges, vers ton temple sacré je me prosterne. 

Puis il encense vers le nord (à sa gauche) trois fois en disant la première fois :

Salut à toi Marie la belle colombe. Tu as enfanté pour nous Dieu le Verbe. Nous te saluons avec l'ange Gabriel en disant : Je te salue comblée de grâce, le Seigneur est avec toi.

La deuxième fois il dit :

Nous te saluons ô Vierge, Reine véritable. Nous saluons la fierté du genre humain. Tu as enfanté pour nous Emmanuel.

La troisième fois il dit :

Nous te supplions, souviens-toi de nous, ô médiatrice fidèle, devant notre Seigneur Jésus-Christ, afin qu'il nous pardonne nos péchés. 

 Puis il encense vers l'ouest  en disant :

Salut au choeur des anges, à nos pères les apôtres, au choeur des martyrs et à tous les saints.

Puis il encense vers le sud en disant :

Salut à Jean fils de Zacharie, salut au prêtre fils de prêtre.

Puis il encense vers l'est en disant :

Adorons notre bon sauveur, l'ami du genre humain : car il a eu pitié de nous ; il est venu et nous a sauvées. 

Pendant ce temps l'assemblé chante les chants du carillon :

Ils disent du dimanche au mardi :

Venez adorons la Sainte Trinité Père, Fils et Sainte Esprit.  Nous les chrétiens car il est notre vrai Dieu. Nous espérons par sainte Marie, que Dieu nous prenne en miséricorde par son intercession. Nous nous prosternons devant le Père, le Fils et le Saint Esprit, Trinité sainte et consubstantiel. Salut à l'Eglise, la maison des anges. Salut à la vierge qui a enfanté notre Sauveur. Salut à toi, Marie la belle colombe. Tu as enfanté pour nous Dieu le verbe. Salut à toi, Marie un salut saint. Salut à toi, Marie la mère du Saint. Salut Michel l'archange, salut à Gabriel l'annonciateur. Salut aux chérubins, salut aux Séraphins, salut à tous les ordres célestes. Salut à mes sei­gneurs et pères les apôtres, salut aux disciples de notre Seigneur Jésus Christ. Salut au martyr, Salut à l'évangé­liste, Salut à l'apôtre, le contem­plateur de Dieu Marc. Salut à toi, martyr de notre Seigneur Jésus Christ. Salut au valeureux héros, mon seigneur le roi Georges. Salut à toi martyr, salut au valeureux héros, salut au porteur du combat, le saint anba Ménas. Par les interces­sions de Sainte Marie, mère de Dieu, daigne Seigneur nous accorder la rémis­sion de nos péchés. Afin que nous Te louions, avec Ton Père très bon et le Saint Esprit, car Tu es venu et nous as sauvés.

Dès que l'assemblée a terminé le chant du carillon, Le Prêtre se tient à la porte du sanctuaire, tourné vers l'est, le diacre étant derrière lui vers la droite tenant la croix.

Le Prêtre invite l'assemblée à la prière en disant:  

Le Prêtre :

Prions

Le Diacre :

Pour la prière levons-nous.

Le Prêtre :

La Paix soit avec vous.

Le Diacre :

Et avec votre esprit 

 

ORAISON POUR LES DÉFUNTS

 (Pendant l'office de l'encens du soir et l'office de l'encens de l'aube du samedi)

 

Le Prêtre :

Implorons encore Dieu Tout-Puissant, Père de Notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Nous invoquons et nous supplions Ta bonté Ô Ami du genre humain, Souviens-Toi Seigneur de Tes serviteurs défunts qui se sont endormis, nos pères et nos frères.

Le Diacre :

Implorez pour nos pères et nos frères les défunts qui se sont endormis dans la Foi du Christ depuis le commencement, nos saints pères les archevêques et nos pères les évêques, nos pères les higoumènes et nos pères les prêtres, nos frères les diacres, nos pères les moines et nos pères les laïcs et pour le repos de tous les chrétiens. Que le Christ, Notre Dieu, accorde le repos à leurs âmes au paradis de la joie, nous prenne en pitié et nous pardonne nos péchés.

Les Fidèles :

Seigneur aie pitié.

Le Prêtre :

Daigne Seigneur accorde le repos à leurs âmes auprès de nos saints pères, Abraham, Isaac et Jacob. Garde-les sur les prés d'herbe fraîche, près des eaux du repos, au paradis de la joie. Le lieu qu'ont quitté toute tristesse, toute affliction et toute plainte dans la lumière de Tes saints. Ressuscite-les Seigneur au jour que Tu as fixé selon Tes promesses vraies et honnêtes. Accorde-leur les biens que Tu as promis : ce que l'oeil n'a jamais vu, que l'oreille n'a jamais entendu, que le coeur de l'homme n'a jamais conçu et que Tu as préparés, Ô Dieu, pour ceux qui aiment Ton Saint Nom. Car pour Tes serviteurs, il n'est pas de mort mais un passage. S'ils se sont rendus humainement coupables de négligences ou de gaspillages; ils sont revêtus d'un corps et habitent ce monde. Par Ta bonté, Ô Dieu, Ami du genre humain, daigne accorder le repos et pardonner à Tes serviteurs les chrétiens Orthodoxes qui sont dans ce monde, du lever du soleil à son couchant, et du nord au sud, chacun et chacune par son nom. Seigneur accorde-leur le repos et remet leurs péchés. Car nul n'est exempté de faute même si sa vie sur cette terre n'a duré qu'un seul jour. A ceux dont Tu as rappelé les âmes, Seigneur, donne-leur le repos et fais qu'ils soient dignes du Royaume des Cieux. A nous tous, accorde la perfection chrétienne qui Te plaît. Donne-leur et donne-nous de participer à l'héritage de Tes Saints. Par la grâce, la miséricorde et l'amour du genre humain de Ton Fils Unique Notre Seigneur, Notre Dieu et Notre Sauveur Jésus-Christ, par Qui la gloire, l'honneur, la magnificence et l'adoration Te sont dûs avec Lui et le Saint-Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi, maintenant, toujours et dans les siècles des siècles, Amen.

Les Fidèles :

 Seigneur aie pitié. 

 

ORAISON POUR LES MALADES

(Pendant l'office de l'encens du matin - sauf le samedi)  

Le Prêtre :

Implorons encore Dieu Tout-Puissant, Père de Notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Nous invoquons et nous supplions Ta bonté Ô Ami du genre humain, Souviens-Toi Seigneur des malades de Ton peuple.

Le Diacre :

Implorez pour nos pères et nos frères les malades de toute maladie, ici et ailleurs, afin que le Christ Notre Dieu, leur accorde ainsi qu'à nous la santé et la guérison, et nous pardonne nos péchés.

Les Fidèles :

Seigneur aie pitié.

Le Prêtre :

Comble-les de Ta miséricorde et de Ta tendresse et guéris-les. Eloigne d'eux et de nous toute maladie et toute affliction. Chasse l'esprit du mal. Ceux qui demeurent longtemps frappés par la maladie, relève-les et console-les. Ceux que tourmentent les esprits impurs, délivre-les. Les détenus dans les prisons et les cachots souterrains, les exilés, les bannis et ceux qui sont maintenus dans une amère servitude, délivre-les, Seigneur, et aie pitié d'eux. Car c'est Toi qui délies ceux qui sont dans les chaînes, et relèves ceux qui sont tombés. Tu es l'Espoir de ceux qui n'ont plus d'espérance, le Secours de ceux qui n'ont plus d'assistance. Tu es la Consolation de ceux qui ont le coeur serré, le Port de ceux qui sont dans la tempête. Les âmes tourmentées et captives, Seigneur, aie pitié d'elles. Donne-leur le repos et la fraîcheur. Donne-leur la grâce. Secours-les, Donne-leur le salut, Donne-leur le pardon de leurs fautes et de leurs péchés. Quant à nous, Seigneur, guéris les maladies de nos âmes et soigne celles de nos corps, Ô Médecin véritable de nos âmes et de nos corps, Maître de toute chair, accorde-nous Ton salut. Par la grâce, la miséricorde et l'amour du genre humain de Ton Fils Unique Notre Seigneur, Notre Dieu et Notre Sauveur Jésus-Christ, par Qui la gloire, l'honneur, la magnificence et l'adoration Te sont dus avec Lui et le Saint-Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi, maintenant, toujours et dans les siècles des siècles, Amen.

Les Fidèles :

Seigneur aie pitié. 

 

ORAISON POUR LES VOYAGEURS

(pendant l'office de l'encens du matin sauf s'il est suivi immédiatement de la liturgie eucharistique)

 

Le Prêtre :

Nous invoquons et nous supplions Ta bonté Ô Ami du genre humain, Souviens-Toi Seigneur de nos pères et nos frères les voyageurs.

Le Diacre :

Implorez pour nos pères et nos frères les voyageurs et ceux qui projettent de voyager en tout lieu. Aplanis, Seigneur, leurs chemins, que ce soit sur mer, sur les fleuves, sur les lacs, sur terre ou de tout autre moyen. Que le Christ, Notre Dieu les ramène sains et saufs à leur foyer et qu'il nous pardonne nos péchés.

Les Fidèles :

Seigneur aie pitié.

Le Prêtre :

Et ceux qui projettent de voyager en tout lieu, aplanis leurs chemins, qu'ils soient par mer, fleuve, lac, route, air ou par tout autre moyen, chacun là où il est. Rends-les à bon port, le port du salut. Daigne les accompagner au départ et en chemin. Ramène-les à leur foyer plein de joie et de force. Participe avec les serviteurs à toutes leurs bonnes oeuvres. Quant à nous, Seigneur, réserve notre exil en cette vie de toute embûche, tempête ou trouble jusqu'à la fin. Par la grâce, la miséricorde et l'amour du genre humain de Ton Fils Unique Notre Seigneur, Notre Dieu et Notre Sauveur Jésus-Christ, par Qui la gloire, l'honneur, la magnificence et l'adoration Te sont dus avec Lui et le Saint-Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi, maintenant, toujours et dans les siècles des siècles, Amen.

Les Fidèles :

Seigneur aie pitié. 

 

ORAISON DES OFFRANDES

(Ce dit pendant l'office de l'encens de l'aube en remplacement de l'oraison des voyageurs s'il est suivi immédiatement par la liturgie eucharistique. Sinon elle est dite secrètement pendant la lecture des actes des apôtres) 

Le Prêtre :

Nous invoquons et nous supplions Ta bonté Ô Ami du genre humain, Souviens-Toi seigneur, des dons, des offrandes et des actions de grâce de ceux qui offrent en honneur et gloire de Ton Nom Sacré.

Le Diacre :

Implorez pour ceux qui s'occupent des offrandes et des oblations, des prémices, de l'huile, de l'encens, des linges, des livres saints et des vases sacrés de l'autel. Que le Christ Notre Dieu les récompense dans la Jérusalem céleste et nous pardonne nos péchés.

Le Fidèles :

Seigneur aie pitié.

Le Prêtre :

Reçois-les sur Ton saint autel céleste, odeur de l'encens qui monte devant Ta grandeur dans les cieux par le ministère de Tes anges et archanges purs. Et comme Tu as accepté les offrandes d'Abel le juste, le sacrifice de notre père Abraham et les deux petites pièces de la veuve, reçois aussi les offrandes d'action de grâce de Tes serviteurs, ceux qui sont dans l'abondance et ceux qui sont dans la peine, les cachés et les manifestés. A ceux qui veulent offrir mais ne le peuvent pas, et à ceux qui T'ont offert ces offrandes aujourd'hui accorde des biens incorruptibles au lieu des éphémères, des célestes au lieu des terrestres, des éternels au lieu des temporels. Leurs maisons et leurs greniers, remplis-les de tous les biens. Conserve-les, Seigneur, par la force de Tes anges et de Tes archanges purs. Comme ils ont invoqué Ton Saint Nom sur la terre. Souviens-Toi aussi, Seigneur, d'eux dans Ton Royaume et dans cette vie ne les éloigne pas de Toi. Par la grâce, la miséricorde et l'amour du genre humain de Ton Fils Unique Notre Seigneur, Notre Dieu et Notre Sauveur Jésus-Christ, par Qui la gloire, l'honneur, la magnificence et l'adoration Te sont dus avec Lui et le Saint-Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi, maintenant, toujours et dans les siècles des siècles, Amen.

L'Assemblée :

Seigneur aie pitié.

 

L'assemblée récite Daigne seigneur ou la louange des anges.

Le Prêtre s'incline devant l'autel, tourne une fois autour, le baise et sort du sanctuaire en regardant l'est et encense 3 fois vers l'est en disant :

la première fois : Nous T'adorons au Christ avec Ton Père très bon et le Saint Esprit parce que Tu es venu et Tu nous as sauvés;

la deuxième fois : Pour moi, grâce à ta grande miséricorde, j'accède à Ta maison et me prosterne vers Ton temple saint ; la troisième fois : je chante en présence de Tes anges, vers Ton temple sacré je me prosterne.

 

Puis il encense vers le nord (à sa gauche) 3 fois en disant :

la première fois :

Salut à toi Marie la belle co­lombe. Tu as enfanté pour nous Dieu le Verbe.

Nous te saluons avec l'ange Gabriel en disant: Je te salue, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi.

La deuxième fois : Nous te saluons ô Vierge, Reine véritable. Nous saluons la fierté du genre humain. Tu as enfanté pour nous Emmanuel.

La troisième fois : Nous te supplions, souviens- toi de nous, ô médiatrice fidèle, devant notre Seigneur Jésus-Christ, afin qu'il nous pardonne nos péchés.

Puis il encense vers l'ouest en disant :

Salut au choeur des anges, à nos pères les apôtres, au choeur des martyrs et à tous les saints.

Puis il encense vers le sud en disant :

Salut à Jean fils de Zacharie, salut au prêtre fils du prêtre.

Puis il encense vers l'est en disant :

Adorons notre bon sauveur, l'ami du genre humain: car Il a eu pitié de nous; Il est venu et nous a sauvés.

Si le patriarche, le métropolite ou l'évêque est présent,  Il l'encense 3 fois en disant :

la première fois :

Le Seigneur garde la vie de notre bienheureux père l'ar­chevêque (le métropolite ­l'évêque) abba (...),

La deuxième fois :

Protège-le et conserve-le de longues années paisibles,

la troisième fois il dit :

Soumets ses ennemis à ses pieds promptement. Implore le Christ pour nous afin qu'il nous remette nos péchés.

 

Il encense l'higoumène 2 fois en disant :

La première fois:

Je te demande mon père l'higoumène, souviens toi de moi dans ta prière

Et la seconde fois :

Que le Christ notre Dieu re­mette mes nombreux péchés

Il encense le prêtre une seule fois en disant:

Je te demande mon père le prêtre, souviens toi de moi dans ta prière

L'higoumène ou le prêtre lui répondent :

Le Seigneur conserve ton sacerdoce comme ceux de Melchisedek, d'Aaron de Za­charie et de Siméon les prêtres du Dieu tout puissant. Amen !

 

Puis il encense le peuple en disant pendant l'office de l'encens du soir:

Bénédiction de l'encens du soir, que sa sainte bénédiction soit avec nous tous, Amen.

 

Et pendant l'office de l'encens du matin il dit:

Bénédiction de l'encens du matin, que sa sainte bénédic­tion soit avec nous tous, Amen.

 

En sortant vers le second choeur, il dit les cinq oraisons de prosternation suivantes pour la gloire du Christ qui a été crucifié pour nous et nous a rachetés par Son Sang précieux:

Jésus Christ est le même, hier, aujourd'hui et éternellement. Une seule hypostase, nous L'adorons et nous Le glorifions. Lui qui s'est élevé en sacrifice agréable sur la croix pour le salut du genre hu­main. Son Père très bon L'a senti le soir sur le Golgotha. Il a ouvert la porte du paradis et a rendu à Adam sa dignité première. Par Sa croix et Sa sainte résurrection Il a ramené l'homme au paradis.

 

Puis il monte à l'autel, l'encense en y portant les confessions du peuple et dit cette oraison secrète (dite l'oraison du retour) :

Dieu, qui as reçu la confession du larron sur la glorieuse croix reçois la confession de Ton peuple et remets-lui tous ses péchés à cause de Ton saint Nom qui a été invoqué sur nous. Selon Ta miséricorde Seigneur et non selon nos péchés.

 

Puis il s'incline devant l'autel, tourne une fois autour, le baise et sort du sanctuaire en regardant l'est et encense 3 fois vers l'est en disant :

la première fois :

Nous T'adorons au Christ avec Ton Père très bon et le Saint Esprit parce que Tu es venu et Tu nous as sauvés ;

 

La deuxième fois :

Pour moi, grâce à ta grande miséricorde, j'accède à Ta maison et me prosterne vers ton temple saint ;

La troisième fois :

Je chante en présence de Tes anges, vers Ton temple sacré je me prosterne.

 

Puis il encense vers le nord (à sa gauche) 3 fois en disant :

La première fois:

Salut à toi Marie la belle co­lombe. Tu as enfanté pour nous Dieu le Verbe.

Nous te saluons avec l'ange Gabriel en disant: Je te salue, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi.

La deuxième fois il dit:

Nous te saluons ô Vierge, Reine véritable. Nous saluons la fierté du genre humain. Tu as enfanté pour nous Emmanuel.

La troisième fois il dit:

Nous te supplions, souviens ­toi de nous, ô médiatrice fidèle, devant notre Seigneur Jésus-Christ, afin qu'il nous pardonne nos péchés.

Puis il encense vers l'ouest en disant :

Salut au choeur des anges, à nos pères les apôtres, au choeur des martyrs et à tous les saints.

Puis il encense vers le sud en disant :

Salut à Jean fils de Zacharie, salut au prêtre fils du prêtre.

Puis il encense vers l'est en disant:

Adorons notre bon sauveur, l'ami du genre humain : car Il a eu pitié de nous; Il est venu et nous a sauvés.  

Puis il encense les prêtres comme cela a été expliqué auparavant sans encenser le peuple. Si le patriarche, le métropolite ou l'évêque est présent, il l'encense uniquement.  

Pendant ce temps, l'assemblée chante les doxologies du jour puis récite l'acte de Foi tel que décrit ci-après (uniquement les doxologies les plus usuelles sont indiquées. pour les fêtes et pour certains temps liturgiques d'autres doxologies sont ajoutées).

 

Lors de l'office de l'encens du soir l'assemblée récite:  

Daigne, Seigneur, nous garder sans péché durant ce jour. Tu es béni Seigneur, Dieu de nos pères, Tu es exalté, Ton saint Nom est couvert de gloire éternellement, Amen.

Que Ta miséricorde, Seigneur, soit sur nous autant que notre confiance est en Toi. Car les yeux de tous T'espèrent car c'est Toi qui leur donnes leur nourriture en temps opportun. Ecoute-nous, Dieu notre sauveur, Espérance de tous les peuples de la terre. Toi, Seigneur, Tu nous gardes, nous délivres et nous sauves maintenant et à jamais, Amen.

Tu es béni, Seigneur, enseigne-moi Ta justice. Tu es béni, Seigneur, fais-moi comprendre Tes droits. Tu es béni, Seigneur, éclaire­ moi esprit de Ta justice. Seigneur, Ta miséricorde est éternelle. Les oeuvres de Tes mains, Seigneur, ne les rejettent pas. Tu es notre refuge de génération en génération. J'ai dit: Seigneur prends pitié de moi et guéris mon âme car j'ai péché contre Toi. Seigneur, je me suis réfugié auprès de Toi. Sauve-moi et apprends-moi à agir selon Ta volonté car Tu es mon Dieu. Tu es la source de vie et par Ta lumière, Seigneur, nous voyons la lumière. Que Ta miséricorde parvienne à ceux qui Te connaissent et Ta justice aux coeurs purs. A Toi est due la bénédiction. A Toi est due la louange. A Toi est due la gloire: Père, Fils et Saint-Esprit, dès le commen­cement, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen.

Il est bon de confesser Je Seigneur, de chanter Ton Nom Ô Très-Haut et de publier Ta miséricorde tout le jour et Ta fidélité durant la nuit.  

Puis on récite le Trisagion. 

Lors de l'office de l'encens du matin ils récitent :  

Louons Dieu avec les anges en disant : Gloire à Dieu au plus haut des cieux, paix sur la terre et joie aux hommes. Nous Te louons, nous Te bé­nissons, nous Te servons, nous T'adorons, nous Te confessons, nous Te glori­fions, nous Te rendons grâce pour Ton immense gloire.

Seigneur Roi des cieux, Dieu le Père tout puissant. Sei­gneur Fils unique Jésus Christ avec le Saint-Esprit. Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père; Toi qui enlevés le péché du monde, aie pitié de nous. Toi qui enlèves le péché du monde reçois notre prière. Toi qui es assis à la droite du Père, aies pitié de nous. Toi seul es Saint, Toi seul es le Très-Haut, Seigneur Jésus-Christ, avec le Saint­ Esprit. Gloire à Dieu le Père. Amen.

Je Te bénirai tous les jours et je louerai Ton saint Nom chaque jour et à jamais. Amen.

A la fin de la nuit mon esprit se tourne vers Toi Ô mon Dieu car Tes commande­ments sont des lumières sur la terre. Je chanterai sur Tes chemins car Tu es mon secours. De bon matin Tu écoutes ma voix. Demain Je me tiendrai devant Toi et Tu me verras.

Le Trisagion

Dieu saint, Saint fort, Saint immortel, né de la Vierge, aie pitié de nous

Dieu saint, Saint fort, Saint immortel, crucifié pour nous, aie pitié de nous.

Dieu saint, Saint fort, Saint immortel, ressuscité des morts et monté aux cieux, aie pitié de nous.

Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit; maintenant et toujours et dans les siècles des siècles, Amen

Ô Trinité sainte aie pitié de nous. Ô Trinité sainte aie pitié de nous. Ô Trinité toute sainte aie pitié de nous.

Seigneur pardonne-nous nos péchés. Seigneur pardonne-nous nos iniquités. Seigneur pardonne-nous nos fautes. Souviens Toi Seigneur des malades de Ton

peuple, guéris ­les à cause de Ton saint Nom. A nos pères et à nos frères qui se sont endormis, accorde Sei­gneur le repos de leurs âmes. Ô Toi qui es sans péché, Seigneur aie pitié de nous. Ô Toi qui es sans péché, Seigneur aide nous et reçois nos supplications. Car à Toi sont dus l'honneur, la magnificence et la sanctification. Trinitaire. Pitié Seigneur, pitié Seigneur, Seigneur bénis nous, Amen.  

Notre Père, qui es aux cieux,

Tropaire de la Vierge

Nous te saluons et nous te supplions, toi la sainte, pleine de gloire, toujours vierge, Mère de Dieu et mère du Christ : Fais monter nos prières vers ton Fils bien-aimé pour qu'il nous pardonne nos péchés. Nous saluons la sainte vierge qui a, enfanté pour nous la lumière véritable, le Christ, notre Dieu. Supplie le Seigneur pour nous afin qu'il accorde sa miséri­corde à nos âmes et nous pardonne nos péchés. Ô vierge Marie, Mère de Dieu, sainte et médiatrice, fidèle au genre hu­main. Intercède pour nous devant le Christ que tu as enfanté afin qu'il nous accorde la rémission de nos péchés. Nous te saluons ô Vierge, Reine véritable. Nous sa­luons la fierté du genre humain. Tu as enfanté pour nous Emmanuel. Nous te supplions, souviens-toi de nous, Ô médiatrice fidèle, devant notre Seigneur Jésus-christ, afin qu'il nous pardonne nos péchés.  

Doxologie pour la Vierge pour l'office du soir. 

L'ornement de Marie est dans les cieux élevés à la droite de son bien-aimé L'implorant pour nous Selon la parole de David dans le psaume, la reine s'est levée à Ta droit Ô Roi. Salomon l'a appelée dans le cantique des can­tiques en disant: «ma soeur et mon épouse, ma vrai ville Jérusalem». Il l'a symbolisée par divers grands noms en disant «Sors de ton jardin arôme choisi». Nous te saluons Ô Vierge, Reine véritable. Nous sa­luons la fierté du genre humain Tu as enfante pour nous Emmanuel. Nous te supplions, souviens-toi de nous, Ô médiatrice fidèle, devant notre Seigneur Jésus-christ, afin qu'il nous pardonne nos péchés.

Doxologie pour la Vierge pour l'office de l'auve 

 

 Heureuse es-tu ô Marie, sage et chaste, le second tabernacle, le trésor spirituel. La colombe pure qui s'est déclarée sur notre terre et nous a donné le fruit spirituel. L'Esprit paraclet qui est descendu sur ton Fils dans les eaux du Jourdain selon le modèle de Noé. Car sa colombe nous a annoncé la paix que Dieu a promise aux hu­mains. Et toi aussi notre espérance, la colombe rationnelle, tu nous as apporté la miséricorde et tu L'as porté en ton sein. C'est Jésus, né du Père, que tu nous as enfanté. Il a libéré le genre hu­main. Disons cela de tout notre coeur, puis par la bouche en criant et en disant. Ô notre Seigneur Jésus Christ construit pour Toi en nous un temple à Ton Esprit Saint et à Ta gloire. Nous te saluons ô Vierge, Reine véritable. Nous saluons la fierté du genre humain. Tu as enfanté pour nous Emmanuel. Nous te supplions, souviens-toi de nous, ô médiatrice fidèle, devant notre Seigneur Jésus-christ, afin qu'il nous pardonne nos péchés.

Doxologie pour les archanges Michel et Gabriel 

Michel et Gabriel, les puissants archanges, Te louent Ô Roi de gloire, en criant et en disant: Dieu saint, guéris les malades. Saint fort, donne le repos aux morts.
Du 11 Paoni (19 juin) au 9 Paopi (20-21 octobre) :
Saint éternel Bénis les eaux des fleuves.
Du 10 Paopi (21-22 octobre) au 10 Tobi (18-19 janvier) :
Bénis les semences et les fourrages.
Du 11 Tobi (19-21 janvier) au 11 Paoni (19 juin) :
Bénis les vents des deux
Puis ils continuent :
Que Ta pitié et Ta paix soient un rempart pour Ton peuple. Intercédez pour nous archanges purs Michel et Gabriel afin qu'Il nous pardonne nos péchés.

 Doxologie pour Saint Marc

 Marc, l'apôtre et l'évangéliste qui a contemplé la passion du Dieu unique. Tu es venu et nous a éclairés par ton évangile et nous as enseigné le Père, le Fils et le Saint­ Esprit. Tu nous as sortis de la nuit vers la vraie Lumière, et, nous as nourris du Pain de Vie, qui est descendu du ciel. Par toi ont été bénies toutes les tribus de la terre et tes paroles ont atteint tous les pays du monde. Salut à toi ô martyr, salut à l'évangéliste, salut à l'apôtre, Marc: le contem­plateur de Dieu. Grand est ton honneur Ô mon maître le prince Georges le Christ se réjouit avec toi dans la Jérusalem céleste Salut à toi ô martyr, salut au héros courageux, salut au vainqueur, mon maître le roi Georges. Implore pour nous, ô victorieux martyr, mon maître le roi Georges afin qu'Il nous pardonne nos péchés.

Doxologie pour Saint Georges

7 années entières, Saint Georges a enduré 70 rois impies te jugeant tous les jours Ils n'ont pas détourné ses idées, ni sa vraie foi ni son grand amour pour le Roi, le Christ. Et il chantait avec David : toutes les nations m'ont cer­nées, mais au nom de Jésus mon Dieu je les détruirai. D'écarter de nous ces peines et de nous accorder Sa paix Nous te saluons ô Vierge; Reine véritable. Nous sa­luons la fierté du genre humain. Tu as enfanté pour nous Emmanuel. Nous te supplions, souviens-toi· de nous, ô médiatrice fidèle, devant notre Seigneur Jésus-christ, afin qu'il nous pardonne nos péchés.

Conclusion des doxologies 

Sois notre avocate dans les lieux élevés où tu es, no­tre dame à tous, la mère de Dieu toujours vierge Marie. Demande à Celui que tu as enfanté, notre bon Sauveur implore pour nous ô contemplateur de Dieu, l'évangéliste Marc, l'apôtre afin qu'Il nous pardonne nos péchés

Introduction de l'acte de Foi 

Nous t'exaltons ô mère de la vraie Lumière, et nous te glo­rifions ô sainte mère de Dieu, car tu as enfanté pour nous le Sauveur du monde. Il est venu et a sauvé nos âmes. Gloire à Toi Ô notre Seigneur et notre Roi, le Christ: fierté des apôtres, couronne des martyrs, allégresse des justes, affermissement des Eglises et rémission des péchés. Nous proclamons la Trinité sainte: divinité unique, nous l'adorons et nous la glorifions Pitié Seigneur, Pitié Seigneur, Seigneur bénis-nous. Amen  

Acte de Foi 

En vérité, je crois en Un seul Dieu, le Père Tout Puissant, créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses visibles et invisibles. Je crois en Un seul Seigneur Jésus Christ, le Fils Unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles, Lumière née de la Lumière, Vrai Dieu né du Vrai Dieu, Engendré non pas créé, Consubstantiel au Père, par Qui tout a été fait, Qui pour nous, les hommes, et pour notre salut Est descendu du ciel, et par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie et s'est fait homme, A été crucifié sous Ponce Pilate, A souffert et a été enseveli. Il est ressuscité des morts le troisième jour conformément aux écritures. Il est monté au ciel et s'est assis à la Droite du Père d'où Il reviendra dans Sa gloire pour juger les vivants et les morts et son Règne n'aura pas de fin. Je crois en l'Esprit Saint qui est Seigneur et Qui donna la Vie, Il procède du Père. Avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire, Il a parlé par les Prophètes. Je crois en l'Eglise, Une, Unique, Sainte, Universelle et Apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés. J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir, Amen.

Le Prêtre prend la croix avec 3 bougies éclairées, signe l'assemblée et lui même en disant :Dieu, aie pitié de nous. Donne-nous Ta miséricorde, Traite nous par Ta bonté. 

L'assemblée :

Amen !

Le Prêtre :

Écoute-nous

L'assemblée:

Amen !

Le Prêtre :

Bénis-nous conserve-nous aide-nous

L'assemblée :

Amen !

Le Prêtre :

Éloigne de nous Ta colère, Accorde-nous Ton salut et pardonne-nous nos péchés.  

L'assemblée :

Seigneur aie pitié (3)  

Le Prêtre prend l'encensoir, se tient à la porte du sanctuaire en regardant vers l'Est, le diacre se tient derrière lui en levant la croix et le livre de la Prédication (les quatre évangiles).

 

ORAISON DE L'EVANGILE

 

Le Prêtre :

Prions.

Le Diacre :

Pour la prière levons-nous.

 

Le Prêtre :

La Paix soit avec vous !

L'assemblée :

Et avec votre esprit.

Le Prêtre :

Ô Maître Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, qui s'est adressé à ses saints apôtres et ses bienheureux disciples en disant que de nombreux prophètes et justes ont désiré voir ce que vous voyez et ne l'ont pas vu, et entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas enten­du. Quant à vous heu­reux sont vos yeux parce qu'ils voient et heureuses sont vos oreilles parce ­qu'elles entendent Rends-nous dignes d'écouter et de pratiquer Tes saints Evangiles par les prières de Tes saints.

Le Diacre :

Priez pour le saint Evangile

L'assemblée :

Seigneur aie pitié

Le Prêtre :

Souviens-toi enco­re, notre Maître, de tous ceux qui nous ont demandé de nous souvenir d'eux dans les prières que nous T'a­dressons, Seigneur Dieu. Ceux qui nous ont précédés et se sont endormis donne­ leur le repos, les infirmes guéris-les; Car Tu es notre vie à tous, notre salut à tous, notre espé­rance à tous, notre guérison à tous et notre résurrection à tous. A Toi nous élevons la gloire, l'honneur et l'adoration avec Ton Père très bon et le Saint-Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi, Maintenant et tou­jours et dans les siècles des siècles. Amen.  

LECTURE DE L'EVANGILE

 

Le diacre introduit le psaume en disant : Psaume de David

Puis il lit le psaume du jour et le conclue en disant : Alléluia  

Pendant la lecture du psaume Le Prêtre se tourne vers les lecteurs en disant :

Adorons l'évangile de Jésus Christ Par les prières du psalmiste David le prophète, Seigneur accordes-nous la rémission de nos péchés  

Il met un peu d'encens en disant :

Gloire et honneur, honneur et gloire à la Trinité toute Sainte, Père, Fils et Saint ­Esprit,

Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen !

Maintenant ô Maître, tu peux laisser ton serviteur s'en aller en paix, selon Ta parole.

Car mes yeux ont vu Ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples.

Lumière pour éclairer les nations païennes et gloire pour Ton peuple Israël.  

Le diacre :

Levons-nous avec crainte de Dieu et soyons attentifs pour écouter le Saint Évangile.

Le Prêtre :

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

Le lecteur :

Bénis, Seigneur, la lecture du Saint Évangile selon Saint (-).

L'assemblée :

Gloire à Toi, Seigneur  

Le lecteur :

Notre Seigneur, notre Dieu et notre Sauveur à nous tous, Jésus Christ, le Fils du Dieu vivant; gloire a Lui éternellement.

Le lecteur lit l'Évangile du jour et conclue fa lecture en disant :

Gloire à Dieu éternellement, amen!  

L'assemblée :

Gloire à Toi, Seigneur

L'assemblée chante :

Venez adorons notre Sauveur, l'ami du genre hu­main, parce qu'il a eu pitié de nous, il est venu et nous a sauvé. Béni soit le Père, le Fils et le Saint Esprit, Trinité par­faite, nous l'adorons et la glorifions.  

Le Prêtre :

Prions.

Le Diacre :

Pour la prière levons-nous.

Le Prêtre :

La Paix soit avec vous !

L'assemblée :

Et avec votre esprit.  

ORAISON POUR LA PAIX 

Le Prêtre :

Prions encore Dieu tout-puissant, père de notre Seigneur Dieu et Sauveur Jésus-Christ. Nous T'invoquons et nous Te supplions, Ta bonté ô Ami du genre humain Souviens-toi Seigneur de la paix de Ton Eglise unique Sainte, universelle et apostolique Amen !

Le diacre:

Priez pour la paix de l'Eglise orthodoxe de Dieu une, sainte, universelle et apostolique.

L'assemblée :

Seigneur aie pitié

Le Prêtre :

Elle qui s'étend d'une extrémité du monde à l'autre;

 

ORAISON POUR LA HIÉRARCHIE 

Le Prêtre :

Souviens-toi Sei­gneur de notre pa­triarche, le saint pè­re, le grand prêtre, le pape Abba Chenouda III, de notre Métropolite Abba Marcos et de notre Evêque Abba Athanasios.

Le diacre :

Priez pour notre grand prêtre le pape Abba Chenouda III, Pa­pe, patriarche et archevêque de la mégalopole d'A­lexandrie, de notre Métropolite Abba Marcos et de notre Evêque Abba Athanasios. et tous nos évêques ortho­doxes

L'assemblée :

Seigneur aie pitié

Le Prêtre :

Protège-le et conserve-le de lon­gues années paisi­bles.  

 

ORAISON DU LIEU

 

Le Prêtre :

Souviens-toi Seigneur du salut de ce lieu saint qui est à Toi, de tous les lieux qui Te sont consacrés et des monastères de nos pères orthodoxes.

Le diacre :

Priez pour le salut du monde, de cette ville, de toutes les villes, des régions, des îles et des monastères.

L'assemblée :

Seigneur aie pitié

Le Prêtre :

Et aussi de toute ville, toute région, tout village et leurs ornements. Sauve-nous tous de la vie chère, des épidémies, des tremblements de terre. de la noyade, des incendies, de la déportation par les barbares, de l'épée de l'é­tranger et de l'apparition des hérésies.

L'assemblée :

Seigneur aie pitié 

 

ORAISON COMBINÉE POUR LES EAUX, LES PLANTATIONS ET LES FRUITS

 

Le Prêtre :

Daigne, Seigneur bénir les vents des cieux, les fruits de la terre, les eaux des fleuves, les semences, les plantes et les produits des champs en cette année.

Le diacre :

Implorez pour les vents du ciel et les fruits de la terre, la montée des eaux des fleuves, les semences, les plantes et les produits des champs pour que le Christ notre Dieu les bénisse, les amène à maturité sans dommage et nous pardonne nos péchés.

L'assemblée :

Seigneur aie pitié (3fois)

La célébrant :

Par Ta grâce fais les parvenir à hauteur convena­ble. Réjouis la face de la terre. Que ses sillons soient irrigués et ses fruits multipliés. Prépare-la aux semailles et à la moisson et gouver­ne notre vie comme il convient. Par Ta bonté, bénis les prémices de la terre, à cause des pauvres de Ton ­peuple, de la veuve et de l'orphelin, de l'étranger et du voyageur, ainsi que pour nous tous qui mettons en Toi notre confiance et invoquons Ton Saint Nom. Car les yeux de tous sont fixés sur Toi et c'est Toi qui les nourris en temps convenable. Traite nous selon Ta bonté, ô Toi qui nourris toute chair. Remplis nos coeurs de joie et d'allé­gresse, afin que, pourvus du nécessaire en toute chose et en tout temps, nous abondions en toute oeuvre sainte.

L'assemblée : Seigneur aie pitié

 

ORAISON POUR LES ASSEMBLÉES

 

Le Prêtre :

Implorons encore Dieu Tout-puis­sant, Père de notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jé­sus-Christ. Nous invoquons et supplions Ta bonté ô Ami du genre humain.

Souviens-toi Sei­gneur de nos as­semblées.

Le Prêtre se tourne à sa droite et signe le peuple en disant:

Bénis-les.

Le diacre :

Priez pour cette sainte église et pour nos assem­blées

L'assemblée : Seigneur aie pitié

Le Prêtre prend l'encensoir et dit :

Fais qu'elle soit pour nous sans en­combre ni obsta­cle, afin que nous fassions selon Ta sainte et bienheu­reuse volonté.

Il tend la main avec J'encensoir au dessus de l'autel dans les quatre directions en forme de croix et dit:

...des maisons de prières, des mai­sons de pureté, des maisons de bénédiction.

Accorde-les nous Seigneur et fais-en jouir Tes serviteurs qui nous succéde­ront jusqu'à la fin des temps. Déracine totale­ment du monde le culte des idoles. Ecrase et rabaisse rapidement le démon et toutes ses forces pernicieuses. Ecarte les doutes et ceux qui les suscitent et que cessent les divi­sions dues aux hérésies. Humilie, Seigneur, les ennemis de Ta Sainte Eglise au­jourd'hui ainsi qu'en tout temps. Brise leur orgueil et fais-leur promp­tement connaître leurs faiblesses. Freine leur envie, leurs tentatives, leur folie, leur mé­chanceté, leur ca­lomnie envers nous. Anéantis-les Sei­gneur et déjoue leur conseil comme tu as déjoué le conseil d'Akhitophel.

L'assemblée : Seigneur aie pitié

Le Prêtre encense 3 fois vers l'est et dit : Lève-toi Seigneur Dieu. Que tous Tes ennemis soient dispersés. Que fuient devant Toi. Tous ceux qui haïssent ton Saint Nom.

Il se retourne vers l'ouest, encense les prêtres, les diacres et le peuple et continue : et que Ton peuple se multiplie, par Ta bénédiction, par milliers et par mil­lions qui agissent selon Ta Sainte Volonté. Par la grâce, la mi­séricorde et l'a­mour du genre hu­main de Ton Fils unique notre Sei­gneur, notre Dieu et notre Sauveur Jésus-Christ

Il se retourne vers l'orient  et continue : Par Qui la gloire, l'honneur, la ma­gnificence et l'adoration Te sont dus avec Lui et le Saint- Esprit vivi­fiant et consubs­tantiel à Toi

Maintenant et tou­jours et dans les siècles des siè­cles. Amen!

 

Il rend l'encensoir à un diacre  et dit :

Rends nous dignes de dire en action de grâce :  

L'assemblée : Notre Père, qui es aux cieux...

Le Prêtre prend la croix et dit ces trois absolutions adressées au Fils en regardant vers l'orient : Oui Seigneur, Toi qui nous as donné le pouvoir de fouler aux pieds les serpents, les scorpions et toute la puissance de l'ennemi. Écrase vite leurs têtes sous nos pieds et écarte les mauvais desseins qu'ils dressent contre nous. Car Tu es notre Roi à tous Ô Christ notre Dieu. A Toi nous élevons la gloire, l'honneur et l'adoration avec Ton Père très bon et le Saint-Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Le diacre : Inclinez la tête devant le Seigneur.

L'assemblée : Devant-toi Sei­gneur.  

Ils s'inclinent jusqu'à la fin des deux prières suivantes:

Toi, Seigneur, qui as abaissé les cieux, qui en es descendu et s'est incarné pour le salut du genre humain, Toi qui siéges au dessus des Chérubins et des Séraphins en regardant les humbles. Toi aussi, notre Maître, vers qui nous élevons les yeux de nos coeurs, Tu remets, Seigneur, nos péchés et sauves nos âmes de la corruption. Nous adorons Ta compassion ineffable et nous Te supplions de nous donner Ta paix, car Tu nous as donné toute chose. Acquière-nous, Dieu notre Sauveur, car nous ne connaissons aucun autre que Toi et nous invoquons Ton saint Nom. Ramène-nous, ô Dieu, à Ta crainte et Ton désir et fais que nous jouissions de Tes Bien faits. Relève ceux qui ont incliné leurs têtes sous Ta main sur les chemins de leur vie, orne­ les de vertus. Puissions-nous être tous dignes de Ton royaume qui est dans les cieux selon la volonté de Dieu Ton Père très bon avec qui Tu es béni ainsi que: le Saint Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.­ Amen !  

Le diacre :

Soyons attentifs dans la crainte de Dieu.  

Le Prêtre :

La paix soit avec vous.

L'assemblée :

Et avec votre esprit

Le Prêtre dit secrètement la prière d'absolution adressée au fils :

Ô Maître Seigneur Jésus Christ fils unique et Verbe de Dieu le Père qui a rompu tous les liens de nos péchés par Sa Passion salvatrice et vivifiante, Tu as soufflé à la face de Tes saints disciples et apôtres purs en leur disant : Recevez le Saint Esprit, ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis; ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. Toi, qui par Tes saints apôtres, as accordé à ceux qui exercent les fonctions sacerdotales en tout temps dans Ta sainte Église, de remettre les péchés sur la terre, de lier et de délier les noeuds de l'iniquités nous implorons et nous supplions Ta bonté Ô ami du genre humain pour Tes serviteurs ...

Il signe le peuple une première et une seconde foi en disant:

Mes pères et mes frères

Puis il se signe lui-même en disant :

Et mon humble personne, ceux qui se sont inclinés devant Ta sainte gloire.

Traite-nous avec miséricorde et brise les liens de nos péchés. Si nous avons failli contre Toi sciemment ou par ignorance, par faiblesse, par action, par parole ou par omission, Toi, qui connais la faiblesse du genre humain, Dieu, ami du genre humain, accorde ­nous la rémission de nos péchés.

I1 se signe:

Bénis-nous

I1 signe les servants :

Purifie-nous, absous-nous

Il signe le peuple :

Et absous tout Ton peuple.

Ici, il peut citer ceux qu'il souhaite et continue :

Remplis-nous de Ta crainte, guide-nous à l'accomplis­sement de Ta sainte volonté, car Tu es notre Dieu. A Toi sont dues la gloire, l'honneur, la magnificence et l'adora­tion avec Ton Père très bon et le Saint Esprit vivifiant et consubstantiel à Toi, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles.­ Amen!  

L'assemblée :

Amen, Seigneur aie pitié, Seigneur aie pitié, Seigneur aie pitié.

Puis ils disent le chant final suivant :

Amen! Alléluia. Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen ! Nous crions en disant : Ô Notre Seigneur Jésus Christ Du 12 paoni (19 juin) au 9 paopi (19-20 octobre) :  
Bénis les eaux des fleuves
Du 10 paopi (20-21 octobre) au 10 tobi (18-19 janvier) :
Bénis les semences et les fourrages
Du 11 tobi (19-20 janvier) au 11 paoni (18 juin):
Bénis les vents des cieux que Ta miséricorde et Ta paix soit un rempart pour Ton peuple Sauve-nous et aie pitié de nous. Seigneur aie pitié, Seigneur aie pitié, Seigneur bénis­ nous, amen. Bénissez-moi, bénissez-moi, voici la métonia, dites la bénédiction.  

Le Prêtre dit la bénédiction finale :

Que Dieu nous prenne en miséricorde, nous bénisse, qu'Il nous révèle Sa Face et aie pitié de nous. Seigneur, sauve Ton peuple, bénis Ton héritage, pais Ton troupeau et exalte-le éternellement. Exalte les Chrétiens par la puissance de la croix vivifiante. Par les prières et les supplications que ne cessent de T'adresser pour nous Notre Dame et Notre Reine à tous, la Sainte Mère de Dieu, Sainte Marie. Et les 3 Puissants Lumineux Michel, Gabriel et Raphaël, Saint Athanase l'Apostolique et l'Ange de ce sacrifice béni et la bénédiction de la Mère de Dieu, la Très Sainte Marie en premier et dernier lieu et la bénédiction de ce dimanche qui est à notre Bon Sauveur. Que leurs bénédictions, leurs dons, leurs amours et leurs secours soient avec nous tous, Amen.  

Le Prêtre signe le peuple en disant :

Ô Christ Notre Dieu Roi de la Paix, accorde-nous Ta Paix, décide pour nous Ta Paix et pardonne-nous nos péchés. A toi la puissance, la gloire, la bénédiction et la magnificence Eternellement Amen !

L'Assemblée :

Amen, ainsi soit-Il. 

Le Prêtre :

Rends nous digne de dire en action de grâce :

L'assemblée :

Notre Père...

Il renvoie le peuple en disant :

Allez en paix, que le Seigneur soit avec vous tous. Amen !