Prières des Heures

Louange du rideau

(Spéciale pour les moines)

Introduction à chaque heure

Louange du rideau, je l'offre au Christ, moi Roi et mon Dieu en le suppliant de pardonner mes péchés.

Psaume 4

Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice,
dans l'angoisse tu m'as mis au large
pitié pour moi, écoute ma prière !

Fils d'homme, jusqu'où s'alourdiront vos coeurs,
pourquoi ce goût du rien, cette course à l'illusion ?

Sachez-le, pour son ami le Seigneur fait merveille,
le Seigneur écoute quand je crie vers lui.

Frémissez et ne péchez plus,
parlez en votre coeur, sur votre couche faites silence.

Offrez des sacrifices de justice et soyez sûrs du Seigneur.

Beaucoup disent : "Qui nous fera voir le bonheur ?"
Fais lever sur nous la lumière de ta face.

Seigneur, tu as mis en mon coeur plus de joie
qu'aux jours ou leur froment, leur vin nouveau débordent.

En paix, tout aussitôt, je me couche et je dors
c'est toi, Seigneur, qui m'établis à part, en sûreté.

 Alléluia !

Psaume 6

Seigneur, ne me châtie point dans ta colère,
ne me reprends point dans ta fureur.
Pitié pour moi, Seigneur, je suis à bout de force,
guéris-moi, Seigneur, mes os sont bouleversés,
mon âme est toute bouleversée.

Mais toi, Seigneur, jusques à quand ?
Reviens, Seigneur, délivre mon âme,
sauve-moi, en raison de ton amour.
Car, dans la mort, nul souvenir de toi
dans le shéol, qui te louerait ?

Je me suis épuisé en gémissements,
chaque nuit, je baigne ma couche;
de mes larmes j'arrose mon lit,
mon oeil est rongé de pleurs.
Insolence chez tous mes oppresseurs;
loin de moi, tous les malfaisants !

Car le Seigneur entend la voix de mes sanglots ;
Le Seigneur entend ma supplication,
le Seigneur accueillera ma prière.
Tous mes ennemis, confondus, bouleversés,
qu'ils reculent, soudain confondus !

 Alléluia !

 Psaume 13

Jusques à quand, Seigneur, m'oublieras-tu ? Jusqu'à la fin ?
Jusques à quand me vas-tu cacher ta face ?
Jusques à quand mettrai-je en mon âme la révolte,
en mon coeur le chagrin, de jour et de nuit?
Jusques à quand mon adversaire aura-t-il le dessus ?

Regarde, réponds-moi, Seigneur mon Dieu!
Illumine mes yeux, que dans la mort je ne m'endorme.
Que l'adversaire ne dise : "Je l'emporte sur lui",
que mes oppresseurs n'exultent à me voir chanceler !

Pour moi, en ton amour je me confie;
que mon coeur exulte, admis en ton salut,
que je chante au Seigneur pour le bien qu'il m'a fait,
que je joue pour le nom du Seigneur le Très-Haut !

 Psaume 16

Garde-moi, ô Dieu, mon refuge est en toi.
J'ai dit au Seigneur : C'est toi mon Seigneur,
mon bonheur n'est en aucun
de ces démons de la terre.

Ceux-là en imposent à tous ceux qui les aiment,
leurs idoles foisonnent, on court à leur suite.
Verser leurs libations de sang ? Jamais !
Faire monter leurs noms sur mes lèvres? Jamais !

Seigneur, ma part d'héritage et ma coupe,
c'est toi qui garantis mon lot;
le cordeau me marque un enclos de délices,
et l'héritage est pour moi magnifique.

Je bénis le Seigneur qui s'est fait mon conseil,
et même la nuit, mon coeur m'instruit.
J'ai mis le Seigneur devant moi sans relâche;
puisqu'il est à ma droite, je ne bronche pas.

 Aussi, mon coeur exulte, mes entrailles jubilent,
et ma chair reposera en sûreté
car tu ne peux abandonner mon âme au shéol,
tu ne peux laisser ton ami voir la fosse.

Tu m'apprendras le chemin de vie,
devant ta face, plénitude de joie,
en ta droite, délices éternelles.

Alléluia !

Psaume 25

Vers toi, Seigneur, j'élève mon âme,
ô mon Dieu.

 En toi je me confie, que je n'aie point honte,
que mes ennemis ne se rient de moi !
Pour qui espère en toi, point de honte,
mais honte à qui trahit sans raison.

Fais-moi connaître, Seigneur, tes voies,
enseigne-moi tes sentiers.
Dirige-moi dans ta vérité, enseigne-moi,
c'est toi le Dieu de mon salut.
En toi tout le jour j'espère cause de ta bonté, Seigneur.

Souviens-toi de ta tendresse, Seigneur,
de ton amour, car ils sont de toujours.
Ne te souviens pas des égarements de ma jeunesse,
mais de moi, selon ton amour souviens-toi !

Droiture et bonté que le Seigneur,
lui qui remet dans la voie les égarés,
qui dirige les humbles dans la justice,
qui enseigne aux malheureux sa voie.
Tous les sentiers du Seigneur sont amour et vérité
pour qui garde son alliance et ses préceptes.
A cause de ton nom, Seigneur,
pardonne mes torts, car ils sont grands.

 Est-il un homme qui craigne le Seigneur,
il le remet dans la voie qu'il faut prendre;
son âme habitera le bonheur,
sa lignée possédera la terre.
Le secret du Seigneur est pour ceux qui le craignent,
son alliance, pour qu'ils aient la connaissance.

Mes yeux sont fixés sur le Seigneur,
car il tire mes pieds du filet.
Tourne-toi vers moi, pitié pour moi,
solitaire et malheureux que je suis.

Desserre l'angoisse de mon coeur,
hors de mes tourments tire-moi.
Vois mon malheur et ma peine,
efface tous mes égarements.

Vois mes ennemis qui foisonnent,
de quelle haine violente ils me haïssent.
Garde mon âme, délivre-moi,
point de honte pour moi : tu es mon abri.
Qu'intégrité et droiture me protègent,
j'espère en toi, Seigneur.

Rachète Israël, ô Dieu,
de toutes ses angoisses.

Alléluia !

Psaume 27

Le Seigneur est ma lumière et mon salut,
de qui aurais-je crainte ?
Le Seigneur est le rempart de ma vie,
devant qui tremblerais-je ?

Quand s'avancent contre moi les méchants
pour dévorer ma chair,
ce sont eux, mes ennemis, mes adversaires,
qui chancellent et succombent.

Qu'une armée vienne camper contre moi,
mon coeur est sans crainte;
qu'une guerre éclate contre moi,
j'ai là ma confiance.

Une chose qu'au Seigneur je demande,
la chose que je cherche,
c'est d'habiter la maison du Seigneur
tous les jours de ma vie,
de savourer la douceur du Seigneur,
de rechercher son palais.

Car il me réserve en sa hutte un abri
au jour de malheur;
il me cache au secret de sa tente,
il m'élève sur le roc.

Maintenant ma tête s'élève
sur mes rivaux qui m'entourent,
et je viens sacrifier en sa tente
des sacrifices d'acclamation.

Je veux chanter, je veux jouer pour le Seigneur.

Ecoute, Seigneur, mon cri d'appel,
pitié, réponds-moi !
De toi mon coeur a dit
"Cherche sa face."
C'est ta face, Seigneur, que je cherche,
ne me cache point ta face.

N'écarte pas ton serviteur avec colère ;
c'est toi mon secours.

Ne me laisse pas, ne m'abandonne pas,
Dieu de mon salut.
Si mon père et ma mère m'abandonnent,
le Seigneur m'accueillera.

Enseigne-moi, Seigneur, ta voie,
conduis-moi sur un chemin de droiture
à cause de ceux qui me guettent;

ne me livre pas à l'appétit de mes adversaires
contre moi se sont levés de faux témoins
qui soufflent la violence.

Je le crois, je verrai la bonté du Seigneur
sur la terre des vivants.
Espère en Dieu, prends coeur et prends courage,
espère en Dieu !

 Alléluia !

 Psaume 67

Que Dieu nous prenne en grâce et nous bénisse,
faisant luire sur nous sa face !
Sur la terre on connaîtra tes voies,
parmi toutes les nations, ton salut.

Que les peuples te rendent grâce, ô Dieu,
que les peuples te rendent grâce tous !

Que les nations jubilent et chantent,
car tu juges le monde avec justice,
tu juges les peuples en droiture,
sur la terre tu gouvernes les nations.

Que les peuples te rendent grâce, ô Dieu,
que les peuples te rendent grâce tous !

La terre a donné son produit,
Dieu, notre Dieu, nous bénit.
Que Dieu nous bénisse et qu'il soit craint
de tous les lointains de la terre!

 Alléluia !

 Psaume 70

O Dieu, vite à mon secours,
Seigneur, à mon aide !
Honte et déshonneur sur ceux-là
qui cherchent mon âme !
Arrière! honnis soient-ils,
ceux que flatte mon malheur;
qu'ils reculent couverts de honte,
ceux qui disent : Ha ! Ha !

Joie en toi et réjouissance
à tous ceux qui te cherchent
qu'ils redisent toujours : "Dieu est grand!"
ceux qui aiment ton salut !

Et moi, pauvre et malheureux !
ô Dieu, viens vite !
Toi, mon secours et mon sauveur,
Seigneur, ne tarde pas !

 Alléluia !

Psaume 23

Le Seigneur est mon berger, rien ne me manque.
Sur des prés d'herbe fraîche il me parque.

 Vers les eaux du repos il me mène,
il y refait mon âme;
il me guide aux sentiers de justice
à cause de son nom.

Passerais-je un ravin de ténèbres,
je ne crains aucun mal car tu es près de moi;
ton bâton, ta houlette sont là qui me consolent.

Devant moi tu apprêtes une table
face à mes adversaires;
d'une onction tu me parfumes la tête,
ma coupe déborde.

Oui, grâce et bonheur me pressent
tous les jours de ma vie;
ma demeure est la maison du Seigneur
en la longueur des jours.

 Alléluia !

Psaume 30

 Je t'exalte, Seigneur, qui m'as relevé,
tu n'as pas fait rire de moi mes ennemis.
Seigneur mon Dieu, vers toi j'ai crié, tu m'as guéri.
Seigneur, tu as tiré mon âme du shéol,
me ranimant d'entre ceux qui descendent à la fosse.

Jouez pour le Seigneur, ceux qui l'aiment,
louez sa mémoire de sainteté.
Sa colère est d'un instant, sa faveur pour la vie;
au soir la visite des larmes, au matin les cris de joie.

Moi, j'ai dit dans mon bonheur
"Rien à jamais ne m'ébranlera !"
Seigneur, ta faveur m'a fixé sur de fortes montagnes;
tu caches ta face, je suis bouleversé.

Vers toi, Seigneur, j'appelle,
à mon Dieu je demande pitié
Que gagnes-tu à mon sang, à ma descente en la tombe ?
Te loue-t-elle, la poussière, annonce-t-elle ta vérité ?

Ecoute, Seigneur, pitié pour moi !
Seigneur, sois mon secours !
Pour moi tu as changé le deuil en une danse,
tu dénouas mon sac et me ceignis d'allégresse ;
aussi mon coeur te chantera sans plus se taire,
Seigneur mon Dieu, je te louerai à jamais.

Alléluia !

Psaume 43

 Juge-moi, Dieu, défends ma cause
contre des gens sans amour ;
de l'homme perfide et pervers,
délivre-moi.

C'est toi le Dieu de ma force
pourquoi me rejeter ?
Pourquoi m'en aller en deuil,
accablé par l'ennemi ?

Envoie ta lumière et ta vérité
elles me guideront,
me mèneront à ta montagne sainte,
jusqu'en tes Demeures.

Et j'irai vers l'autel de Dieu,
jusqu'au Dieu de ma joie.
J'exulterai, je te rendrai grâce sur la harpe,
Dieu, mon Dieu.

Qu'as-tu, mon âme, à défaillir
et à gémir sur moi ?
Espère en Dieu : à nouveau je lui rendrai grâce,
le salut de ma face et mon Dieu !

Alléluia !

Psaume 57

 Pitié pour moi, ô Dieu, pitié pour moi,
en toi s'abrite mon âme,
à l'ombre de tes ailes je m'abrite,
tant que soit passé le fléau.

J'appelle vers Dieu le Très-Haut,
le Dieu qui a tout fait pour moi ;
que des cieux il envoie et me sauve,
qu'il confonde celui qui me harcèle,
que Dieu envoie son amour et sa vérité.

Mon âme est couchée parmi les lions,
qui dévorent les fils d'Adam ;
leurs dents, une lance et des flèches,
leur langue, une épée acérée.

O Dieu, élève-toi sur les cieux !
Sur toute la terre, ta gloire!
Ils tendaient un filet sous mes pas,
mon âme était courbée ;
ils creusaient devant moi une trappe,
ils sont tombés dedans.

Mon coeur est prêt, ô Dieu,
mon coeur est prêt ;
je veux chanter, je veux jouer pour toi !
éveille-toi, ma gloire ;
éveille-toi, harpe, cithare,
que j'éveille l'aurore !

Je veux te louer chez les peuples, Seigneur,
jouer pour toi dans les pays ;
grand jusqu'aux cieux ton amour,
jusqu'aux nues, ta vérité.
O Dieu, élève-toi sur les cieux.
Sur toute la terre, ta gloire!

Alléluia !

Psaume 86

 Tends l'oreille, Seigneur, réponds-moi,
pauvre et malheureux que je suis ;
garde mon âme, car je suis ton ami,
sauve ton serviteur qui se fie en toi.

Tu es mon Dieu, pitié pour moi, Seigneur,
c'est toi que j'appelle tout le jour ;
réjouis l'âme de ton serviteur,
quand j'élève mon âme vers toi, Seigneur.

Seigneur, tu es pardon et bonté,
plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent ;
Seigneur, entends ma prière,
attentif à la voix de ma plainte.

Au jour de l'angoisse, je t'appelle,
car tu me réponds, Seigneur ;
entre les dieux, pas un comme toi,
rien qui ressemble à tes oeuvres.

Tous les païens viendront
t'adorer, Seigneur,
et rendre gloire à ton nom;
car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, et toi seul.

Enseigne-moi, Seigneur, tes voies,
afin que je marche en ta vérité,
rassemble mon coeur pour craindre ton nom.

Je te rends grâce de tout mon coeur,
Seigneur mon Dieu,
à jamais je rendrai gloire à ton nom,
car ton amour est grand envers moi,
tu as tiré mon âme du tréfonds du shéol.

O Dieu, des orgueilleux ont surgi contre moi,
une bande de forcenés pourchasse mon âme,
point de place pour toi devant eux.

Mais toi, Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié,
lent à la colère, plein d'amour et de vérité,
tourne-toi vers moi, pitié pour moi !

Donne à ton serviteur ta force
et ton salut au fils de ta servante,
fais pour moi un signe de bonté.

Ils verront, mes ennemis, et rougiront,
car toi, Seigneur, tu m'aides et me consoles.

 Alléluia !

Psaume 91

Celui qui habite là où se cache le Trés-Haut
passe la nuit à l'ombre du Dieu-Souverain,
disant au Seigneur :
Mon abri, ma forteresse,
mon Dieu sur qui je compte !

C'est lui qui t'arrache au filet de l'oiseleur
qui s'affaire à détruire ;
il te couvre de ses ailes,
tu as sous son pennage un abri.
Armure et bouclier, sa vérité.

Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit,
ni la flèche qui vole de jour,
ni la peste qui marche en la ténèbre,
ni le fléau qui dévaste à midi.

Qu'il en tombe mille à tes côtés
et 10.000 à ta droite,
toi, tu restes hors d'atteinte.

Il suffit que tes yeux regardent,
tu verras le salaire des impies,
toi qui dis : Le Seigneur mon abri !
et qui fais d'Elyôn ton refuge.

Le malheur ne peut fondre sur toi,
ni la plaie approcher de ta tente
il a pour toi donné ordre à ses anges
de te garder en toutes tes voies.

Sur leurs mains ils te porteront
pour qu'à la pierre ton pied ne heurte ;
sur le fauve et la vipère tu marcheras,
tu fouleras le lionceau et le dragon.

Puisqu'il s'attache à moi, je l'affranchis,
je l'exalte puisqu'il connaît mon nom.

Il m'appelle et je lui réponds :
"Je suis près de lui dans la détresse,
je le délivre et je le glorifie,
de longs jours je veux le rassasier
et je ferai qu'il voie mon salut."

Alléluia !

Psaume 97

Le Seigneur règne ! Exulte la terre,
que jubilent les îles nombreuses !
Ténèbres et Nuée l'entourent,
Justice et Droit sont l'appui de son trône.

Un feu devant lui s'avance
et dévore à l'entour ses rivaux;
ses éclairs illuminent le monde,
la terre voit et chavire.

Les montagnes fondent comme la cire
devant le Maître de toute la terre ;
les cieux proclament sa justice
et tous les peuples voient sa gloire.

Honte aux servants des idoles,
eux qui se vantent de vanités;
prosternez-vous devant lui, tous les dieux.

Sion entend et jubile,
les filles de Juda exultent
à cause de tes jugements, Seigneur.

Car toi, tu es le Seigneur,
Très-Haut sur toute la terre,
surpassant de beaucoup tous les dieux.

Le Seigneur aime qui déteste le mal,
il garde les âmes des siens
et de la main des impies les délivre.

La lumière se lève pour le juste,
et pour l'homme au coeur droit, la joie.
Justes, jubilez dans le Seigneur,
louez sa mémoire de sainteté.

Alléluia !

Psaume 110

Oracle du Seigneur à mon Seigneur : "Siège à ma droite,
 tant que j'aie fait de tes ennemis l'escabeau de tes pieds."

Ton sceptre de puissance, le Seigneur l'étendra
depuis Sion, domine jusqu'au coeur de l'ennemi.

A toi le principat au jour de ta naissance,
les honneurs sacrés dès le sein, dès l'aurore de ta jeunesse.

Le seigneur l'a juré, il ne s'en dédira point
"Tu es prêtre à jamais selon l'ordre de Melchisédech."

A ta droite, Seigneur,
il abat les rois au jour de sa colère ;
il fait justice des nations, entassant des cadavres,
il abat les têtes sur l'immensité de la terre.
Au torrent il s'abreuve en chemin,
c'est pourquoi il redresse la tête.

Alléluia !

Psaume 116

J'aime, lorsque le Seigneur entend
le cri de ma prière,
lorsqu'il tend l'oreille vers moi,
le jour où j'appelle.

Les lacets de la mort m'enserraient,
les filets du shéol ;
l'angoisse et l'affliction me tenaient,
j'appelai le nom du Seigneur.

De grâce, Seigneur, délivre mon âme !
Le Seigneur a pitié, il est juste,
notre Dieu est tendresse;
le Seigneur protège les simples,
je faiblissais, il m'a sauvé.

Retourne, mon âme, à ton repos,
car le Seigneur t'a fait du bien.
Il a gardé mon âme de la mort, mes yeux des larmes
et mes pieds du faux pas :
je marcherai à la face du Seigneur
sur la terre des vivants.

Je crois lors même que je dis :
"Je suis trop malheureux",
moi qui ai dit dans mon trouble :
"Tout homme n'est que mensonge."

Comment rendrai-je au Seigneur
tout le bien qu'il m'a fait ?
J'élèverai la coupe du salut,
j'appellerai le nom du Seigneur.

J'accomplirai mes voeux envers le Seigneur,
oui, devant tout son peuple !
Elle coûte aux yeux du Seigneur,
la mort de ses amis.

De grâce, Seigneur, je suis ton serviteur,
je suis ton serviteur fils de ta servante,
tu as défait mes liens.
Je t'offrirai le sacrifice d'action de grâces,
j'appellerai le nom du Seigneur.

J'accomplirai mes voeux envers le Seigneur,
oui, devant tout son peuple,
dans les parvis de la maison du Seigneur,
au milieu de toi, Jérusalem !

Alléluia !

Psaume 121

Je lève les yeux vers les monts
d'où viendra mon secours ?
Le secours me vient du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.

Qu'il ne laisse broncher ton pied !
qu'il ne dorme, ton gardien !
Vois, il ne dort ni ne sommeille,
le gardien d'Israël.

Le Seigneur est ton gardien, ton ombrage,
le Seigneur, à ta droite.
De jour, le soleil ne te frappe,
ni la lune en la nuit.

Le Seigneur te garde de tout mal,
il garde ton âme.
Le Seigneur te garde au départ,
au retour, dès lors et à jamais

Alléluia !

Psaume 129

Tant ils m'ont traqué dès ma jeunesse,
- à Israël de le dire -
tant ils m'ont traqué dès ma jeunesse,
ils n'ont pas eu le dessus.

Sur mon dos ont labouré les laboureurs,
allongeant leurs sillons ;
le Seigneur le juste a brisé
les liens des impies.

Qu'ils soient tous confondus, repoussés,
les ennemis de Sion ;
qu'ils soient comme l'herbe des toits
qui sèche avant qu'on l'arrache !

Le moissonneur n'en remplit pas sa main,
ni le lieur, son giron ;
et point ne diront les passants
Bénédiction du Seigneur sur vous !

Nous vous bénissons au nom du Seigneur.

Alléluia !

Psaume 130 

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur
Seigneur, écoute mon appel.
Que ton oreille se fasse attentive
à l'appel de ma prière !

Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ?
Mais le pardon est près de toi,
pour que demeure ta crainte.

J'espère, Seigneur, elle espère, mon âme,
en ta parole ;
mon âme attend le Seigneur
plus que les veilleurs l'aurore ;
plus que les veilleurs l'aurore,
qu'Israël attende le Seigneur !

Car près du Seigneur est la grâce,
près de lui, l'abondance du rachat ;
c'est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.

Alléluia !

Psaume 131

Seigneur, je n'ai pas le coeur fier,
ni le regard hautain.
Je n'ai pas pris un chemin de grandeurs
ni de prodiges qui me dépassent.
Non, je tiens mon âme en paix et silence ;
comme un petit enfant contre sa mère,
comme un petit enfant, telle est mon âme en moi.
Mets ton espoir, Israël, dans le Seigneur,
dès maintenant et à jamais !

Alléluia !

Psaume 132

Garde mémoire à David,
Seigneur, de tout son labeur,
du serment qu'il fit au Seigneur,
de son voeu au Puissant de Jacob :

"Point n'entrerai sous la tente, ma maison,
point ne monterai sur le lit de mon repos,
point ne donnerai de sommeil à mes yeux
et point de répit à mes paupières,
que je ne trouve un lieu pour le Seigneur,
un séjour au Puissant de Jacob !"

Voici : on parle d'Elle en Ephrata,
nous l'avons découverte aux Champs-du-Bois !
Entrons au lieu où Il séjourne,
prosternons-nous devant son marchepied.

Lève-toi, Seigneur, vers ton repos,
toi et l'arche de ta force.
Tes prêtres se vêtent de justice,
tes fidèles crient de joie.

A cause de David ton serviteur,
n'écarte pas la face de ton messie.

Le Seigneur l'a juré à David,
vérité dont jamais il ne s'écarte :
"C'est le fruit sorti de tes entrailles
que je mettrai sur le trône fait pour toi.

Si tes fils gardent mon alliance,
mon témoignage que je leur ai enseigné,
leurs fils eux-mêmes à tout jamais
siégeront sur le trône fait pour toi."

Car le Seigneur a fait choix de Sion,
il a désiré ce siège pour lui :
"C'est ici mon repos à tout jamais,
là je siégerai, car je l'ai désiré.

Sa nourriture, je la bénirai de bénédiction
ses pauvres, je les rassasierai de pain,
ses prêtres, je les vêtirai de salut
et ses fidèles jubileront de joie.

Là, je susciterai une lignée à David,
j'apprêterai une lampe pour mon messie ;
ses ennemis, je les vêtirai de honte,
mais sur lui fleurira son diadème."

 Alléluia !

Psaume 133

Voyez ! Qu'il est bon, qu'il est doux
d'habiter en frères tous ensemble !

C'est une huile excellente sur la tête,
qui descend sur la barbe,
qui descend sur la barbe d'Aaron,
sur le col de ses tuniques.

C'est la rosée de l'Hermon, qui descend
sur les hauteurs de Sion ;
là, le Seigneur a voulu la bénédiction,
la vie à jamais.

Alléluia !

Psaume 134

 Allons ! bénissez le Seigneur,
tous les serviteurs du Seigneur,
officiant dans la maison du Seigneur,
dans les parvis de la maison de notre Dieu.
Dans les nuits levez vos mains vers le sanctuaire,
et bénissez le Seigneur.

Que le Seigneur te bénisse de Sion,
lui qui fit le ciel et la terre !
 Alléluia !

Psaume 137

Au bord des fleuves de Babylone
nous étions assis et nous pleurions,
nous souvenant de Sion ;
aux peupliers d'alentour
nous avions pendu nos harpes.

Et c'est là qu'ils nous demandèrent,
nos geôliers, des cantiques,
nos ravisseurs, de la joie :
"Chantez-nous, disaient-ils,
un cantique de Sion."

Comment chanterions-nous
un cantique du Seigneur
sur une terre étrangère ?
Si je t'oublie, Jérusalem,
que ma droite se dessèche !

Que ma langue s'attache à mon palais
si je perds ton souvenir,
si je ne mets Jérusalem
au plus haut de ma joie !

Souviens-toi, Seigneur,
contre les fils d'Edom,
du Jour de Jérusalem,
quand ils disaient : "A bas !
Rasez jusqu'aux assises !"

Fille de Babel, qui dois périr,
heureux qui te revaudra
les maux que tu nous valus,
heureux qui saisira et brisera
tes petits contre le roc !

Alléluia !

Psaume 141

Seigneur, je t'appelle, accours vers moi,
écoute ma voix qui t'appelle ;
que monte ma prière, en encens devant ta face,
les mains que j'élève, en offrande du soir !

Etablis, Seigneur, une garde à ma bouche,
veille sur la porte de mes lèvres.
Retiens mon coeur de parler mal, de commettre l'impiété
en compagnie des malfaisants.

Non, je ne goûterai pas à leurs plaisirs !
Que le juste me frappe en ami et me corrige,
que l'huile de l'impie jamais n'orne ma tête,
car je me compromettrais encore dans leurs méfaits.

Ils sont livrés à l'empire du Rocher, leur juge,
eux qui avaient pris plaisir à m'entendre dire

"Comme une meule éclatée par terre,
nos os sont dispersés à la bouche du shéol."

Vers toi, Seigneur, mes yeux,
en toi je m'abrite, ne répands pas mon âme ;
garde-moi d'être pris au piège qu'on me tend,
au traquenard des malfaisants.

Qu'ils tombent, les impies, chacun dans son filet,
tandis que moi, je passe.

Alléluia !

Psaume 146

 Loue le Seigneur, mon âme !
Je veux louer le Seigneur tant que je vis,
je veux jouer pour mon Dieu tant que je dure.

Ne mettez point votre foi dans les princes,
dans un fils de la glaise, il ne peut sauver !
Il rend le souffle, il retourne à sa glaise,
en ce jour-là périssent ses pensées.

Heureux qui a l'appui du Dieu de Jacob
et son espoir en le Seigneur son Dieu,
lui qui a fait le ciel et la terre,
la mer, et tout ce qu'ils renferment !

Il garde à jamais la vérité,
il rend justice aux opprimés,
il donne aux affamés du pain,
le Seigneur délie les enchaînés.

Le Seigneur rend la vue aux aveugles,
le Seigneur redresse les courbés,
le Seigneur protège l'étranger,
il soutient l'orphelin et la veuve.

Le Seigneur aime les justes,
Mais détourne la voie des impies,
le Seigneur règne pour les siècles,
ton Dieu, ô Sion, d'âge en âge.

 Alléluia !

Psaume 119

20) Vois ma misère, délivre-moi,
car je n'oublie pas ta loi.
Plaide ma cause, défends-moi,
en ta promesse vivifie-moi.
 Il est loin des impies, le salut,
ils ne recherchent pas tes volontés.
Nombreuses tes tendresses, Seigneur,
en tes jugements vivifie-moi.
Nombreux mes persécuteurs, mes oppresseurs,
je n'ai pas fléchi sur ton témoignage.
J'ai vu les renégats, ils m'écoeurent,
ils n'observent pas ta promesse.
Vois si j'aime tes préceptes, Seigneur,
en ton amour vivifie-moi.
Vérité, le principe de ta parole !
pour l'éternité, tes justes jugements.

21) Des princes me persécutent sans raison,
mon coeur redoute ta parole.
Joie pour moi dans ta promesse,
comme à trouver grand butin.
Le mensonge, je le hais, je l'exècre,
ta loi, je l'aime.
Sept fois le jour, je te loue
pour tes justes jugements.
Grande paix pour les amants de ta loi,
pour eux rien n'est scandale.
J'attends ton salut, Seigneur,
 tes commandements, je les suis.
Mon âme observe ton témoignage,
je l'aime entièrement.
J'observe tes préceptes, ton témoignage,
toutes mes voies sont devant toi.

22) Que mon cri soit proche de ta face, Seigneur,
par ta parole fais-moi comprendre.
Que ma prière arrive devant ta face,
par ta promesse délivre-moi.
Que mes lèvres publient ta louange,
car tu m'apprends tes volontés.
Que ma langue redise ta promesse
 car tous tes commandements sont justice.
Que ta main me soit en aide,
car j'ai choisi tes préceptes.
J'ai désir de ton salut, Seigneur,
ta loi fait mes délices.
Que vive mon âme à te louer,
tes jugements me soient en aide !
Je m'égare, brebis perdue
viens chercher ton serviteur.
Non, je n'ai pas oublié tes commandements.

Alléluia

 

L'EVANGILE SELON SAINT JEAN (6:15 - 23)

Alors Jésus, se rendant compte qu'ils allaient venir s'emparer de lui pour le faire roi, s'enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul.
Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent à la mer, et, montant en bateau, ils se rendaient de l'autre côté de la mer, à Capharnaüm. Il faisait déjà nuit ; Jésus n'était pas encore venu les rejoindre ; et la mer, comme soufflait un grand vent, se soulevait.
Ils avaient ramé environ vingt-cinq ou trente stades, quand ils voient Jésus marcher sur la mer et s'approcher du bateau. Ils eurent peur. Mais il leur dit : " C'est moi. N'ayez pas peur. " Ils étaient disposés à le prendre dans le bateau, mais aussitôt le bateau toucha terre là où ils se rendaient. Le lendemain, la foule qui se tenait de l'autre côté de la mer vit qu'il n'y avait eu là qu'une barque et que Jésus n'était pas monté dans le bateau avec ses disciples, mais que seuls ses disciples s'en étaient allés. Cependant, de Tibériade des bateaux vinrent près du lieu où l'on avait mangé le pain. (Gloire à Dieu éternellement)

Ô Seigneur, Tu sais bien que mes ennemis se sont éveillés et que ma nature est faible. Ô mon créateur, je remets mon esprit entre Tes mains, donc protège-moi sous les ailes de Ta bonté sinon je dormirai jusqu'a la mort. Ouvre mes yeux par la gloire de Tes paroles. Fais-moi lever à toute heure pour Te glorifier car Toi seul est plein de bonté et ami du genre humain.
doxa Patri ke ` Uiw ke `agiw ` Pneumati
Thoxa Patri ke éyou Ké Agio Epnevmati
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.

Seigneur, Ton jugement nous effraie car les peuples seront rassemblés, les anges debout les écritures ouvertes, nos actes révélés et nos pensées examinées. Quel jugement sera prononcé contre moi, moi qui suis couvert de péchés. Qui éteindra les flammes pour moi ? Qui reprendra la lumière sur moi, si Tu ne prends pas pitié de moi Seigneur, car Tu es plein de bonté pour le genre humain.
Ke nun ke `a`i ke ic touc `e`wnac twn `e`wnwn @ amyn
Ke nine ke aï ke is touss ehonas tone ehonone, Amin
Maintenant et toujours et pour les siècles des siècles, Amen.

Ô Mère de Dieu, nous avons grande confiance en Toi, Ô Mère pure et parfaite. Ne nous abandonne pas mais délivre nous afin que nous soyons libérés de toute peur et que nous foulions au pied nos ennemis, et que nous comptions toujours sur la puissance de Ton aide en toute chose. Nous T'invoquons et nous Te supplions, Ô Mère de Dieu, de nous sauver et de nous tirer du sommeil obscur afin que nous glorifiions Dieu par le Christ qui prit chair de Toi.

      

LE TRISAGION

Dieu Saint, Saint Fort, Saint Immortel né de la Vierge, aie pitié de nous. Dieu Saint, Saint Fort, Saint Immortel crucifié pour nous, aie pitié de nous. Dieu Saint, Saint Fort, Saint Immortel ressuscité des morts et monté aux cieux, aie pitié de nous. Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles, Amen Ô Trinité Sainte aie pitié de nous. Ô Trinité Sainte aie pitié de nous. Ô Trinité Sainte aie pitié de nous. Seigneur pardonne-nous nos péchés. Seigneur pardonne-nous nos iniquités, Seigneur pardonne-nous nos fautes. Souviens-Toi Seigneur des malades de Ton peuple, guéris-les à cause de Ton Saint Nom. A nos pères et nos frères qui se sont endormis, Seigneur donne le repos à leurs âmes. Ô Toi qui es sans péché, Seigneur aie pitié de nous, Ô Toi qui es sans péché, Seigneur aide nous et reçois nos supplications. Car à Toi sont dues la gloire, la puissance et la sainteté trinitaire. Seigneur aie pitié, Seigneur aie pitié,  Seigneur bénis-nous, Amen

INTRODUCTION AU CREDO

Nous t'exaltons Ô Mère de la vraie Lumière et nous te glorifions ô Sainte Vierge car tu as enfanté pour nous le Sauveur du monde. Il est venu et a sauvé nos âmes. Gloire à Toi, ô notre Seigneur et notre Roi,  le Christ, joie des apôtres, couronnes des martyres, allégresse des justes, affermissement des églises, et remissions des pêches. Nous proclamons la Trinité Sainte : Divinité Unique. Nous l'adorons et nous la glorifions. Seigneur aie pitié, Seigneur aie pitié, Seigneur bénis-nous, Amen.

LE CREDO

En vérité, je crois en un seul Dieu, le Père tout puissant, créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses visibles et invisibles.
Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles. Lumière, né de la lumière, Vrai Dieu, né du vrai Dieu, engendré non pas créé, consubstantiel au Père, par qui tout a été fait.
Qui pour nous les hommes et pour notre salut, est descendu du ciel, par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme, a été Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, a souffert et a été enseveli.
Il est ressuscité des morts le troisième jour conformément aux écritures, Il est monté au ciel est c'est assit à la droite du père d'où Il reviendra dans sa gloire pour juger les vivants et les morts et Son règne n'aura pas de fin.
Je crois en l'Esprit Saint qui est le Seigneur et qui donne la vie, Il procède du père, avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire, Il a parlé par les prophètes.
Je crois en l'église une, sainte, universelle et apostolique, je reconnais un seul baptême pour le pardon des pêchés, j'attends la résurrection des morts et  la vie du monde à venir, Amen.

Puis on dit 41 fois  : Kuri`e `ele`ycon
                               Kirie eleïsôn
                               Seigneur aie pitié

SAINT SAINT SAINT

Saint, Saint, Saint, Seigneur des armées. Le ciel et la terre sont remplis de Ta gloire et de Ton honneur. Ô Dieu le Père Tout-Puissant ait pitié de nous. Ô Trinité Sainte ait pitié de nous. Ô Seigneur Dieu des Puissances sois avec nous, car nous n'avons que Toi comme appui dans nos difficultés et dans nos angoisses. Dieu délie, remet et oublie nos péchés que nous avons commis, volontairement ou involontairement, consciemment ou inconsciemment, secrètement ou en public. Ô Seigneur pardonne-nous pour Ton Saint Nom qui a été invoqué sur nous, Selon Ta miséricorde Seigneur, et non pas selon nos péchés

Rends-nous digne, Seigneur, de dire en action de grâce :

NOTRE PERE

Notre Père
Qui es aux cieux
Que Ton nom soit sanctifié
Que Ton règne vienne
Que Ta volonté soit faite
Sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd'hui
Notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses
Comme nous le pardonnons aussi
À ceux qui nous ont offensés
Et ne nous soumet pas à la tentation
Mais délivre nous du mal
Par Notre Seigneur Jésus Christ
Car c'est à Toi qu'appartiennent
Le Règne la Puissance et la Gloire
Maintenant et toujours et dans les siècles des siècles
AMEN


PRIERE D'ABSOLUTION DE LA FERMETURE DU RIDEAU

Ô Seigneur Jésus-Christ Notre Dieu, donne-nous un bon sommeil, donne le repos à nos corps et la pureté à nos âmes. Garde nous des ténèbres du péché.
Que les peines cessent, que les exigences du corps s'éteignent et que cessent les tourments du corps. Donne-nous un esprit éveillé, une pensée modeste, une réputation pleine de vertu, une couche sans souillure, de Te louer pendant la nuit et au matin.
Que nous observions Tes commandements, et que nous gardions Ta volonté toujours, dans nos coeurs. Donne-nous de Te louer pendant toute la nuit et de bénir Ton Saint Nom plein de gloire et de magnificence avec Ton Père Bien aimé et le Saint Esprit vivifiant et consubstantiel maintenant, toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Conclusion de chaque heure