Questions/Réponses

tous les mots

Pourquoi Jesus est mort sur la croix ?
En réponse en cette question je vais citer Saint Athanase dans son livre "L'incarnation du Verbe":

Si quelqu'un des nôtres se demande, non par esprit de querelle, mais dans le désir de s’instruire, pourquoi il ne subit pas une autre mort mais celle de la croix, qu'il apprenne à son tour que c'était précisément cette forme de mort qui tournait à notre avantage, et c'est elle que le Seigneur accepta non sans raison pour nous.
S'il venait porter la malédiction qui pesait sur nous, de quelle autre manière se serait il fait malédiction (Gal 3:13), s'il n'avait accepté la mort des maudits ? Or celle-ci comporte la croix; car il est écrit "Maudit celui qui est pendu au bois" (Deut. 21:23)
Ensuite si la mort du Seigneur est une rançon pour tous, et que cette mort renverse la barrière de séparation 'Gal 3:13), et que se réalise la vocation des Gentils, comment nous aurait-il appelés, s'il n'avait pas été crucifié ? Car c'est seulement sur croix que l'on meurt les mains étendues. Aussi convenait-il que le Seigneur subit cette mort et étendit les mains: de l'une il attirerait l'ancien peuple, de l'autre les Gentils, et il réunirait les deux en lui.
Et cela, lui-même l'a dit, en indiquant par quelle mort il rachèterait tous les hommes : "Quand je serais élevé, je les attirerai tous à moi" (Jn 12:32)
De plus, si l'ennemi de notre race, le diable, tombé du ciel, erre dans les régions inférieures de l'air, et s'il y exerce son empire sur les démons qui l'entourent et qui lui ressemblent par la désobéissance, il produit par leur intermédiaire des fantômes pour ceux qui se laissent tromper et il empêche ceux qui veulent monter - et l'Apôtre dit à ce sujet : "selon le Prince de l'empire de l'air, celui qui poursuit maintenant son oeuvre et ceux qui résistent". Le Seigneur est donc venu pour abattre le diable, purifier l'air, et nous ouvrir le chemin qui fait monter au ciel, comme l'a dit l'Apôtre :"à travers le voile, c'est-à-dire sa chair" (Eph 2:2) et cela devait se faire par la mort; mais par quelle mort sinon celle arrivée dans les airs, je veux dire par la croix ? Seul meurt dans les airs, celui qui meurt sur la croix. C'est donc avec raison que le Seigneur a subi celle-là.
Ainsi élevé de terre, il a purifié l'air de toutes les machinations du diable et des démons, en disant :"Je voyais Satan tomber comme l'éclair" (He 10:20); mais il a recréé le chemin du monde qui monte vers les cieux en frayant la route et disant encore :"Princes, levez vos portes, élevez-vous portes éternelles" (Ps 23:7). Car le Verbe lui-même n'avait pas besoin qu'on lui ouvrit les portes, lui qui est le Seigneur de tous; aucune des créatures n'était fermée pour leur créateur; mais c'est nous qui en avions besoin, nous qu'il a portés vers les hauteurs grâce à son propre corps. Car de même qu'il l'a livré pour tous à la mort, de même il a frayé par lui la route qui fait monter vers les cieux.