Questions/Réponses

tous les mots

Que dois-je faire lors de la confession ?

Le but de la confession n'est pas de rencontrer un prêtre, mais plutôt de rencontrer le véritable Grand Prêtre, notre Seigneur Jésus Christ. Pour cela, il est essentiel de se retrouver un moment seul avec Dieu avant et après s'être assis avec le père confesseur.

Dans l'église copte orthodoxe il n'y a pas de confessionnal, le repentant parle directement, face à face, avec le père confesseur.

Étape 1 : Arriver plus tôt

Il nous faut prévoir d'arriver à l'église 15 minutes avant l'heure fixée pour rencontrer notre père confesseur. Cela nous donnera le temps adéquat pour nous préparer.

Étape 2: Prendre 10 minutes pour rester seul avec Dieu, avant d'aller vers le père confesseur

Nous ne devons jamais passer plus de temps à discuter avec le père confesseur qu'avec Dieu - le but de la confession n'est-il pas de rencontrer Dieu ? Utilisons ce temps pour confirmer notre repentir et pour nous préparer à rencontrer le Seigneur dans la confession. De plus, cela nous donnera une chance de revoir l'ensemble des péchés que l'on a à confesser. Voici quelques psaume qu'il est bon de réciter durant ce temps : le psaume 51, le psaume 32 et le psaume 130

Étape 3 : Confesser ses péchés au père confesseur

Ce moment ne doit pas prendre plus de 10 minutes. Se confesser, ce n'est pas raconter des histoires. L'histoire n'est pas importante – en revanche le péché l'est. Concentrons-nous donc davantage sur la racine du péché plutôt que sur les détails de l'histoire qui nous y a conduit. Si le père confesseur a besoin de détail, alors il nous le dira.

Étape 4 : Écouter et enregistrer

Après avoir dit tous nos péchés, notre père confesseur nous conseillera de plusieurs manières. Nous devons alors prendre des notes de ce qu'il dit pour ne rien oublier. Rappelons nous que ce n'est pas lui qui parle, il est juste le porte parole du Saint Esprit. Si Dieu nous parlait, n'écririons nous pas tout ce qu'il nous dirait ?

Étape 5 : Se lever pour recevoir l'absolution

Le prêtre nous demandera de nous lever et de baisser la tête. Il placera alors sa main sur notre tête et priera l'absolution sur nous. De la même manière que les mains du prêtre sont utilisées pour réaliser le mystère de l'eucharistie, ses mains sont utilisées pour nous administrer le mystère de la confession. Ce ne sont pas ses mains, mais Dieu qui travail a travers ses mains, pour nous absoudre de nos péchés et nous purifier de toutes nos iniquités. Nous devons appréhender ce moment de la même manière que lorsque nous nous approchons de la Sainte communion avec crainte et révérence pour être en mesure de prendre part à ce Grand mystère du pardon.

Étape 6 : L'action de grâce à Dieu

Après avoir reçu ce grand mystère, nous avons besoin de rester quelques minutes seul avec Dieu une fois encore, pour le remercier de son don ineffable. Soyons assuré que l'ensemble de nos péchés sont pardonnés et que nous sommes libéré de l’esclavage du péché. Nous avons vaincu le péché en l'apportant au pied du Crucifié. Voici quelques prières qu'il est bon de réciter durant ce moment : l'action de grâce, le psaume 85, le psaume 126 et le psaume 103